[création] pastisch bourgeois de Thomas Sidoli

[création] pastisch bourgeois de Thomas Sidoli

mars 19, 2007
in Category: créations, UNE
0 1041 0

image-31.png[Thomas Sidoli a été rencontré via son blog Lignes de fuite, qui sur bien des points, notamment esthétiquement, est remarquable [voir +]. Loin de toute écriture convenue, il développe un travail littéraire expérimental qui nous a intéressé, au point de lui proposé de publier un de ses textes sur Libr-critique.]

je suis un prolétèr d’avant-garde, je suis un prolalter d’avant-garde, dans mon avant-gardisme je suis un jeune réactionnaire, je suis un jeune copieur de vieil avant-garde, comme, non, bannissons la métaphore, non, comme est une simile, je suis d’avant-garde, i therefore speak english, je ne connais pas le mot simile en français car je parle anglais car je suis d’une vieille avant-garde, comme l’indique ce processus répétitif que je suis en train d’établir ici, alors qu’il a été toujours déjà établi par d’autres déjà, il y a longtemps de ça, longtemps en terme d’avant-garde, il y a quelques années de ça, non je suis avant-garde de cela veux-je dire, voulais-je dire, je suis un prolétèr bourgeois d’avant-garde, je ne paye pas mon loyer, c’est papa-maman, c’est l’état, je suis un exemple stratifié de déstratification pas trop brusque, non, allô mère, l’agence me dit que vous n’avez pas payé mère, veuillez y remédier mère, car nous sommes bien indisposés comme vous pouvez bien vous l’imaginer mère, je suis un prolétèr bourgeois d’avant-garde, j’écris des textes o texto kom ca. jkiff trop ta mèr espès di pèrvèr ouaish. je suis un prolétèr bourgeois, je ne suis plus de l’avant-garde, c’est la promo de ma khâgne de quelques années après moi maintenant l’avant-garde, ils sont plus prolétèr que nous encore, ils sont moins bourgeois mais ça personne ne le remarquera, pas tout de suite, je suis un bourgeois prolétèr ayant appartenu à l’avant-garde, je revendique le terme d’arrière-garde, je suis un bourgeois prolétèr d’arrière-garde. l’arrière-garde met un peu d’ordre dans l’ancienne arrière-garde. et dire que ces pauvres cons se sont crus d’avant-garde, il y a longtemps maintenant, mais pas comme nous, non eux , ils étaient sûr de leur réalisme, hahahaha, quel je de mots. je suis un bourgeois d’arrière-garde. je suis un bourgeois vivant de mon clavier et surtout de celui de ces jeunes cons de soit disant avant-garde m’envoyant leur merde inétalable sur les pages de mon journal. oui, je suis un bourgeois.

, , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *