[Série - création] Marc Perrin, Avoir lieu 2011 - I, 21H46 (2/2)

[Série - création] Marc Perrin, Avoir lieu 2011 – I, 21H46 (2/2)

mai 27, 2011
in Category: créations, UNE
0 960 0

En ce jour où s’ouvre le Marché de la poésie, après la présentation du projet par l’auteur lui-même, voici la longue fin de l’entrée "21H46". [Lire la 1ère partie]

 

 

 

 

 

À 18h57
Nous gelons les avoirs

À 18h22
Ils évoquent la crise lors d’un dîner de travail
À 18h22
Ils se consacrent aux opérations en cours
À 18h22
Ils parlent avec le secrétaire
À 18h22
Ils parlent avec le général

À 18h05
Elle est désertée par la police
À 18h05
Elle est désertée par les militaires
À 18h05
Elle est aux mains du peuple
À 18h05
Elle tient la ville
À 18h05
Elle témoigne
À 18h05
Elle est une ouvrière
À 18h05
Elle marche dans les rues
À 18h05
Elle marche dans les rues et les combats continuent
À 18h05
Elle marche dans les rues entre opposants et partisans du tyran

À 18h04
Ils restent terrés dans les maisons
À 18h04
Ils sont fermés
À 18h04
Ils sont incendiés
À 18h04
Ils marchent dans les rues

À 17h55
Il est chargé des droits de l’humanité
À 17h55
Il fait état d’éléments précis pour une enquête
À 17h55
Il fait état d’éléments concordants pour une enquête
À 17h55
Il évoque un bilan supérieur à 1 000 morts

À 17h32
Il est sans pitié
À 17h32
Il recense des informations dramatiques
À 17h32
Il confirme les informations dramatiques
À 17h32
Il offre le tableau épouvantable de massacres contre la population civile
À 17h32
Il commande les forces armées
À 17h32
Il commande l’aviation
À 17h32
Il annonce que les terroristes sont infiltrés dans la révolte

À 17h07
Elle accuse les comités révolutionnaires d’avoir exécuté des blessés dans les hôpitaux
À 17h07
Elle dit qu’ils ont tué des blessés qui avaient manifesté contre le régime
À 17h07
Elle dit qu’ils ont emporté les cadavres pour les faire disparaître
À 17h07
Elle dit qu’ils ont emporté les cadavres pour les faire brûler
À 17h07
Elle dit qu’ils savent que les journalistes étrangers se rapprochent

À 16h07
Ils manifestent à l’aéroport
À 16h07
Ils exigent l’arrestation du président de la compagnie aérienne
À 16h07
Ils accusent la compagnie d’avoir acheminé des mercenaires
À 16h07
Ils traitent le président de criminel

À 16h35
Nous sommes exténués
À 16h35
Nous sommes en poste dans un pays en guerre
À 16h35
Nous sommes de retour chez nous
À 16h35
Nous atterrissons
À 16h35
Nous racontons les dernières journées sur place
À 16h35
Nous sommes fatigués
À 16h35
Nous sommes soulagés mais très fatigués
À 16h35
Nous expliquons
À 16h35
Nous sommes employés dans le btp
À 16h35
Nous avons les yeux rouges
À 16h35
Nous décrivons un sentiment total d’isolement
À 16h35
Nous décrivons la nuit
À 16h35
Nous entendons des détonations mais nous ne voyons rien
À 16h35
Nous sommes arrêtés à un checkpoint
À 16h35
Nous sommes arrêtés par des gens armés jusqu’aux dents
À 16h35
Nous ne pouvons plus communiquer avec notre pays
À 16h35
Nous ne pouvons plus communiquer avec personne
À 16h35
Nous avons peur de ne pas pouvoir rentrer

À 16h30
Elle coûte la vie à 10 personnes
À 16h30
Elle fait des dizaines de blessés

À 15h35
Il affirme que les manifestants impliqués dans les violences prennent de la drogue
À 15h35
Il affirme que la drogue est distribuée par des agents de l’étranger
À 15h35
Il parle aux familles
À 15h35
Il présente ses condoléances aux familles

À 15h31
Elle envoie deux frégates
À 15h31
Elle envoie un navire d’appui tactique
À 15h31
Elle évacue ses ressortissants

À 15h23
Il accuse les manifestants de servir les intérêts des terroristes
À 15h23
Il accuse les manifestants de ne pas avoir de vraies revendications
À 15h23
Il accuse les manifestants d’avoir les revendications des terroristes

À 15h15
Il s’exprime dans un message audio à la télévision nationale

À 14h40
On s’organise
À 14h40
On répartit les arrivants
À 14h40
On rentre chez soi
À 14h40
On se rend à l’aéroport
À 14h40
On prend un vol
À 14h40
On est envoyé dans un consulat
À 14h40
On attend de l’autre côté de la frontière
À 14h40
On attend pour des raisons administratives

À 14h26
Elle suspend ses vols
À 14h26
Elle fait une annonce

À 14h19
Il flambe
À 14h19
Il poursuit son envolée
À 14h19
Il est poussé par les troubles
À 14h19
Il est poussé par la crainte d’un effet domino
À 14h19
Il frôle les 120 dollars
À 14h19
Il s’échange à 114,79 dollars
À 14h19
Il constitue une menace grave pour la croissance économique dans le monde

À 14h09
Elle ne revient pas
À 14h09
Elle prévient

À 14h00
Nous témoignons
À 14h00
Nous sommes submergés
À 14h00
Nous accueillons des blessés par balles
À 14h00
Nous accueillons des gens écrasés par des voitures
À 14h00
Nous jetons nos véhicules dans la foule
À 14h00
Nous sommes dans un avion qui nous ramène chez nous
À 14h00
Nous supplions de dire au monde ce qui se passe

À 13h56
Ils jugent inacceptable le recours à la force contre les civils manifestants
À 13h56
Ils jugent inacceptable le recours à la force contre les manifestants pacifiques

À 13h40
Ils sont évacués
À 13h40
Ils arrivent
À 13h40
Ils rapportent
À 13h40
Ils organisent l’évacuation
À 13h40
Ils sont 15 000
À 13h40
Ils travaillent dans la construction des chemins de fer
À 13h40
Ils travaillent dans le pétrole
À 13h40
Ils travaillent dans les télécommunications
À 13h40
Ils sont 30 000
À 13h40
Ils sont hébergés dans un hôtel

À 13h30
Elle est prête à examiner un appui naval militaire pour des évacuations
À 13h30
Elle dépêche une frégate au large des côtes

À 13h09
Il est perdu
À 13h09
Il est possible
À 13h09
Il se félicite
À 13h09
Il est à l’unisson
À 13h09
Il espère
À 13h09
Il est renversé
À 13h09
Il est contaminé
À 13h09
Il est en prison
À 13h09
Il est libéré

À 13h05
Ils rentrent chez eux
À 13h05
Ils sont 30 000
À 13h05
Ils fuient le pays
À 13h05
Ils rentrent chez eux

À 13h00
Il est accessible aux journalistes du monde entier
À 13h00
Il explique que les journalistes sont entrés illégalement
À 13h00
Il explique que les journalistes collaborent avec les terroristes

À 12h42
Ils ont besoin de médicaments
À 12h42
Ils sont dépassés par les événements
À 12h42
Ils s’inquiètent
À 12h42
Ils sont débordés
À 12h42
Ils ne dispensent pas suffisamment de soins médicaux

À 12h36
Il déplore le manque de structure

À 12h35
Elle cherche un appui naval militaire pour évacuer ses ressortissants

À 12h22
Ils racontent
À 12h22
Ils sont blessés
À 12h22
Ils tirent dans tous les sens
À 12h22
Ils tirent dans le centre de la ville
À 12h22
Ils tirent sur ceux qui donnent les premiers soins
À 12h22
Ils témoignent
À 12h22
Ils sont blessés

À 12h10
Il s’exprime
À 12h10
Il va s’exprimer
À 12h10
Il annonce
À 12h10
Il s’adresse aux habitants de la ville
À 12h10
Il s’exprime
À 12h10
Il s’adresse
À 12h10
Il annonce
À 12h10
Il réprime dans le sang la protestation
À 12h10
Il qualifie les protestataires de rats

À 12h02
Nous libérons la ville
À 12h02
Nous protestons dans la ville
À 12h02
Nous marchons sur la capitale
À 12h02
Nous nous libérons par nous mêmes
À 12h02
Nous ne pouvons plus faire marche arrière
À 12h02
Nous mourons tous
À 12h02
Nous sommes morts mais nos enfants n’ont plus à vivre avec lui

À 11h57
Elle évoque des crimes contre l’humanité
À 11h57
Elle évoque la saisine de la justice internationale
À 11h57
Elle estime que les violences du pouvoir constituent des crimes contre l’humanité
À 11h57
Elle envisage la saisine de la justice internationale

À 11h55
Elle tombe
À 11h55
Elle est tenue par le peuple
À 11h55
Elle est désertée par la police
À 11h55
Elle est désertée par les militaires

À 11h47
Il rend plus hermétique encore l’accès aux informations étrangères
À 11h47
Il crée des équipes de policiers anti-émeutes
À 11h47
Il répond à une rébellion inspirée par l’étranger

À 11h39
Elle est touchée
À 11h39
Elle diminue de plus de 50% à la suite de l’arrêt de certaines activités
À 11h39
Elle diminue de plus de 50% à cause des violences

À 11h24
Ils fuient
À 11h24
Ils arrivent
À 11h24
Ils sont 5 000
À 11h24
Ils sont 171
À 11h24
Ils sont 22
À 11h24
Ils sont 28
À 11h24
Ils arrivent
À 11h24
Ils fuient

À 11h12
Elles sont enlevées
À 11h12
Elles sont emmenées de force à la télévision pour démentir les propos de leur père

À 11h05
Nous appelons à un arrêt immédiat de l’usage de la force contre les manifestants

À 10h57
Elles sont quasi désertes
À 10h57
Elles s’éloignent de la nuit troublée
À 10h57
Elles s’éloignent des tirs nourris dans la nuit troublée
À 10h57
Elles tombent aux mains des opposants
À 10h57
Elles sont criblées de balles
À 10h57
Elles portent les stigmates de la violence
À 10h57
Elles portent les stigmates des combats
À 10h57
Elles vivent entre les opposants et les mercenaires à la solde du tyran

À 10h50
Ils suspendent les vols en raison de l’aggravation de la situation

À 10h30
Il exhorte à son pays
À 10h30
Il fait face à un risque de crise humanitaire majeur
À 10h30
Il fait face à un risque de crise humanitaire catastrophique
À 10h30
Il fait face à la catastrophe
À 10h30
Il exhorte

À 10h00
Il souhaite que le tyran vive ses derniers moments de chef d’état
À 10h00
Il dit que ce qu’il a fait est naturellement inacceptable
À 10h00
Il dit ce qu’il a décidé de faire
À 10h00
Il tire à l’arme lourde sur sa population
À 10h00
Il fait ce qui est naturellement inacceptable
À 10h00
Il dit ce qui est naturellement inacceptable
À 10h00
Il dit naturellement

EN DIRECT
Elle est tombée aux mains des opposants
EN DIRECT
Il juge scandaleux la répression armée
EN DIRECT
Nous jugeons scandaleux le bain de sang en cours
EN DIRECT
Ils évacuent les ressortissants
EN DIRECT
Elles accélèrent l’évacuation
EN DIRECT
Il fait état de plus de 600 morts
EN DIRECT
Elle fait état de 2 000 morts
EN DIRECT
Nous n’avons pas les mêmes sources
EN DIRECT
Il dit naturellement

 

 

 

 

 

, , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>