[Libr-retour] Regard sur les derniers textes de Gérard Cléry, par Christophe Stolowicki

[Libr-retour] Regard sur les derniers textes de Gérard Cléry, par Christophe Stolowicki

juillet 12, 2016
in Category: chroniques, UNE
0 2020 20
[Libr-retour] Regard sur les derniers textes de Gérard Cléry, par Christophe Stolowicki

Gérard Cléry, Roman de l’île, D’autres Univers, 2e édition, 2014, 66 p., 12 € (édition originale Pierre-Jean Oswald) ; Roi nu(l), Librairie-Galerie Racine, 2015, 60 p., 15 €.

À quelques officiants dans une salle obscure, chacun prenant son tour sur l’estrade d’une contre-performance debout sous un clignotant éclairage pour rock star. Deux déjà ont franchi leurs montagnes russes d’effets de manches vocales ; de lui, plus myope peut-être, butant sur des silences de déchiffrement, les feuillets bientôt lui glissant des mains sitôt lus, il me reste des registres qui se chevauchent avec cet à propos désaccordé qui signe le poète.

 

Le romanesque étréci à son angle mort, îliens en arroi de marée décapent l’estran. En « rafales d’hirondelles au ras des têtes ». L’ellipse incisive, le geste épars, la geste raccourcie à la ligne de flottaison – le sens propre des mots perdus s’instille scintille dans sa gangue de figuré. Une rudesse en délicatesse avec le désir, « contre la poitrine l’ampoule confidentielle des seins de son amour », vouvoie, tue-toi à corps rompu. De « rissolement perclus ». Inconditionnelle la condition humaine, des mots improbables cognant dru, une poésie solide, substantielle, jointive, trempée dans le déblai à cran de gorge – bref masculine. Nu roi Lear à « l’armure oxydée » sans chevaliers errants, un homme jamais quitte d’aimer marche à marche descend aux margelles. Testamentaire, disruptif d’échos, d’une ferveur que le temps n’a pas déprise, de braise lente invétérée martelant à flanc de syntaxe de tautologiques accords, un cantique de l’ontique.

, , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *