[Manières de critiquer] <strong>Poésie et critique : les revues, lieux de la valeur</strong>, par Stéphane Baquey et Fabrice Thumerel

[Manières de critiquer] Poésie et critique : les revues, lieux de la valeur, par Stéphane Baquey et Fabrice Thumerel

mars 26, 2008
in Category: manières de critiquer, recherches, UNE
6 1765 7

  Selon sa logique propre, de mars à juillet 2009, Libr-critique publie en onze entrées, qui prendront progressivement  place dans le portail "Manières de critiquer" pour constituer un tout, les contributions à deux colloques organisés en 2003 et 2005 à l’Université d’Artois (Arras) par Stéphane Baquey et Fabrice Thumerel. Les études et témoignages sur les revues de poésie comme espaces institutionnels, dont une bonne partie a été réactualisée en 2007-2008, sont regroupés en deux parties – ainsi qu’on le verra dans le sommaire suivant la présentation.

Sans que l’on puisse affirmer la nouveauté de la situation ni sa spécificité, la poésie contemporaine est caractérisée par une très grande pluralité de formes et de modalités de discours. Face à une telle situation, la critique savante est souvent conduite à renoncer à toute espèce de jugement et à se limiter à deux tâches difficiles à concilier : d’une part, décrire le fonctionnement sémantique des oeuvres ; d’autre part, établir la théorie qui seule serait en mesure de définir ces oeuvres. Or, s’il ne fait pas de doute que ces deux tâches constituent les préliminaires indispensables de tout jugement fondé, elles n’en restent pas moins en deçà de ce que l’on peut attendre de la critique : un acte de jugement argumenté reposant sur une expérience des œuvres. Le problème dès lors se pose : est-il possible de rendre compte de la performativité du jugement critique, qui n’est autre que l’explication d’une expérience de l’œuvre donnée comme exemplaire ?

Par ailleurs, malgré la pluralité de la poésie contemporaine, subsiste, par le biais de multiples médiations institutionnelles, un espace social plus ou moins unifié propre à la poésie. C’est dans le cadre d’un tel espace qu’un poète proposant une œuvre aura une prétention à obtenir une reconnaissance critique. À l’encontre du pluralisme relativiste, on dira qu’il existe une certaine structuration de l’espace des possibles en fonction duquel une œuvre est aujourd’hui proposée par un poète et évaluée par la critique – même s’il faut immédiatement ajouter que cette proposition et cette évaluation ne consistent pas en une perpétuation des possibles, mais contribuent à leur déplacement incessant.

Ainsi, dans une démarche à la croisée d’une pragmatique de l’interaction entre proposition poétique et évaluation critique, d’une part, et d’une étude de la structuration institutionnelle de l’espace des possibles, d’autre part, il nous est apparu que les revues de poésie constituaient des espaces de médiation particulièrement stratégiques. Elles sont en effet à la fois des espaces critiques où s’élaborent des critères de jugement et des espaces institutionnels où les poètes inscrivent leur trajectoire. Le but de cette publication est dès lors d’illustrer par des témoignages et d’analyser par des articles plus réflexifs le rôle des revues dans un monde la poésie où l’on ne se contente pas de décrire des poèmes et d’établir des théories, mais où s’affirment et s’affrontent des partis pris qui ne relèvent pas seulement de l’esthétique, mais aussi de l’éthique et de la politique.

SOMMAIRE

PREMIÈRE PARTIE : Envies de revues, institutions et trajectoires

– Lionel DESTREMAU : « Critique & poésie : la revue Prétexte (1994-1999) et Prétexte Éditeur (depuis 2002) »
– Christian PRIGENT : «De TXT à Fusées» (entretien avec Fabrice Thumerel)
– Présentation de Cahier Critique de Poésie (lancé en 1999)
– Bernardo SCHIAVETTA : « Présentation de Formes Poétiques Contemporaines (nées en 2003) »
– Fabrice THUMEREL : « "À quoi bon encore des revues de poésie ?" »
– Philippe BOISNARD : « Une déposition du sujet »

SECONDE PARTIE : Critique et définition de la poésie dans les revues

– Stéphane BAQUEY : « La Poésie aujourd’hui et la nécessité du débat critique »
– Jean-Marc BAILLIEU : « Critique & poésie marchandise »
– Christophe HANNA : « Poétique de la révélation »
– Jean-François PUFF : «Que peut-on espérer d’une critique interne ? »
– Emmanuel LAUGIER : « Restance(s) de la poésie : notes pour une approche critique »

, , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

View my other posts

6 comments

  1. denis hamel

    pourquoi avoir censuré mon texte sur derrida dans le forum ?

    n’avez vous aucun humour ?

  2. rédaction

    Il n’était pas censuré, tout simplement je n’avais pas fait attention. Au premier post dans le forum, il faut que je valide.

  3. denis hamel

    merci. le sommaire ci dessus est allèchant, mais où peut on lire les articles correspondants ?

  4. Fabrice Thumerel (author)

    Sur Libr-critique, de mars à juillet, comme indiqué.
    A bientôt, donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *