[Texte] Alain Helissen, Journaze du soir (extraits)

[Texte] Alain Helissen, Journaze du soir (extraits)

septembre 2, 2009
in Category: créations, UNE
0 1056 1

Alain Helissen, Le journaze du soir (extraits)
Faits divers rigoureux, datés du jour de ponte

On découvrira ci-dessous quelques extraits du Journaze du soir, qui se situe dans le droit fil des Nouvelles en trois lignes de Félix Fénéon (1906). Voici la présentation de l’auteur, dont on ne manquera pas de visiter le blog :

" Le journaze du soir constitue un manuscrit en quête d’éditeur. De très brefs extraits ont fait l’objet déjà d’un micro-livre présenté dans une boîte d’allumettes (VOIX éditions) et encore disponible à mon adresse. D’autres extraits ont paru (et paraissent encore ponctuellement) en ligne sur « facebook » où ils ont suscité de nombreux commentaires de la part d’amis « facebookiens ». Cette version commentée, c’est mon souhait le plus cher, mériterait d’être publiée sous forme de livre. Avis, donc, aux éditeurs intéressés qui liraient ces lignes…"

Avant-propos

Chaque jour qui passe charrie son lot de faits divers, choux plus ou moins gras dont se repaissent les médias en y ajoutant, au besoin, leur assaisonnement plus ou moins épicé.

Chaque jour qui passe efface progressivement les faits divers antérieurs, jetés à la récupération du papier pour refaire du papier prêt à accueillir les nouvelles fraîches.

L’idée m’est venue de prélever régulièrement dans un quotidien régional des échantillons de faits divers sélectionnés arbitrairement, en toute subjectivité. Étalée sur une période relativement longue, cette collecte a fini par constituer une somme, sorte d’anthologie de faits divers. Le temps passant, certains d’entre eux auront perdu toute actualité. Mais mon propos n’était pas de rafraîchir des informations obsolètes, plutôt, par un effet de profusion, d’en caricaturer la portée, d’en exhiber peut-être l’insignifiance ou l’extravagance, en tout cas d’en accentuer résolument le caractère inflationniste.

Si la plupart de ces faits divers – hormis quelques inventions de mon crû aisément repérables – respectent leur teneur d’origine, je les ai retranscrits à ma façon, y apportant, je l’espère, une touche humoristique, voire cynique. Travail avant tout littéraire, faits divers rigoureux comporte toutefois trois volets thématiques abordant notamment les atteintes à l’environnement, la pollution, la corruption…

Lecteur, je vous laisse découvrir ou redécouvrir ces faits divers rigoureusement vrais puisque, comme me le disait ma grande tante : ils sont écrits dans le journal !

Journaze du soir (extraits)

Un père de famille abat froidement sa femme, égorge ses trois enfants, étrangle son chien et, au lieu de se suicider dans la foulée comme il se doit, monte dans sa voiture et part aux sports d’hiver avec le plus total mépris du « qu’en dira-t-on. »

En quittant son domicile, Henri P. trébuche sur une boîte de Coca-Cola et atterrit tête première dans sa poubelle au moment même où les éboueurs, toujours pressés, la saisissent et la renversent énergiquement dans le camion de ramassage. Plus que d’une poisse incroyable, les médias font état d’une publicité inattendue pour Coca-Cola, dont les ventes auraient augmenté de dix pour cent. La veuve de Henri P. demande des dommages et intérêts à hauteur de cinq pour cent du chiffre d’affaire du groupe.

Mélanie Cramouillaud est la première femme à avoir réussi un quintuple saut périlleux arrière. Avant de se casser la nuque en retombant, elle a eu le temps d’écarter deux doigts en signe de victoire. Les juges ont un moment hésité avant d’homologuer sa performance, à titre posthume.

Plutôt que de se rendre, le soldat Riant retourne son arme contre lui et s’écrie triomphant : En v’là au moins un que j’raterai pas ! La suite lui donna raison.

Exaspéré par un patronyme par trop gênant Pétrus Boutonneux demanda à en changer. On lui accorda le droit de se faire appeler Pétrus Boutenfeux. Il se demande s’il n’a rien perdu au change. Sa femme pense que si.

Le Ministre des finances a rappelé dans un communiqué de presse que la hausse des prix et la hausse des salaires étaient deux choses bien différentes. A leur retour de vacances, les consommateurs ont pu constater le bien-fondé de ses propos.

,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *