[News] L'oeuvre d'Annie Ernaux : le temps et la mémoire (colloque de Cerisy)

[News] L’oeuvre d’Annie Ernaux : le temps et la mémoire (colloque de Cerisy)

juin 14, 2012
in Category: News, UNE
0 2518 3

Depuis le premier colloque international que j’avais organisé à l’Université d’Artois (Arras) il y a déjà dix ans, l’œuvre d’Annie Ernaux s’est enrichie de livres majeurs (L’Usage de la photo, Les Années, L’Autre Fille, et dernièrement L’Atelier noir) et a fait l’objet de nombreux travaux et colloques. Sa réception franchit une étape supplémentaire avec le colloque organisé à Cerisy-la-Salle du 6 au 13 juillet par Francine Dugast, Francine Best et Bruno Blanckeman. [Pour s’inscrire ou obtenir d’autres informations : ici]

Argumentaire

L’œuvre d’Annie Ernaux intéresse depuis plusieurs décennies un vaste public, les media, la critique spécialisée. Se déroulant en présence de l’auteur, ce colloque sera centré sur la thématique du temps et de la mémoire, objet récurrent de cette réflexion.

Littéraires, philosophes, historien(ne)s, sociologues seront conviés à analyser l’œuvre sous des angles neufs. On étudiera le temps de l’œuvre, l’évolution de sa réception et du dialogue entretenu par Annie Ernaux avec ses lecteurs. On observera comment se sont constituées une mémoire des femmes, une mémoire des dominés, une mémoire de l’Histoire, sur fond de transgression des tabous et de modèles culturels effervescents – marxisme, existentialisme, phénoménologie, sciences humaines, "ère du soupçon". On insistera sur l’élaboration de ces textes qui inscrivent l’œuvre hors des avant-gardes récentes mais dans une démarche exigeante d’écriture: "l’émergence de thématiques occultées correspondent l’effacement des genres littéraires, les variations subtiles de la voix, les ambiguïtés de "l’écriture plate", la présence de la poésie, de la chanson, des arts. On s’interrogera sur les résonances éthiques d’un parcours lucide, vigilant, critique.

Programme

Samedi 7 juillet
Matin :
Francine BEST, Bruno BLANCKEMAN, Francine DUGAST-PORTES & Annie ERNAUX: Ouverture

Situation de l’œuvre
Dominique VIART : Annie Ernaux, historicité d’une œuvre
Elise HUGUENY-LÉGER : Lire (chez) Annie Ernaux : se réinventer par la mémoire

Après-midi :
Aurélie ADLER : Les années, livre-somme retissant les fils de l’œuvre
Jean-Michel ZAKHARTCHOUK : Que peut nous apprendre Annie Ernaux sur ce qui est au cœur de l’enseignement aujourd’hui ?

Soirée :
Témoignages d’enseignants, avec Jean-Claude BELLANGER (Expériences de formation autour de l’œuvre d’Annie Ernaux), Dominique BRÉCHEMIER (Annie Ernaux dans le secondaire), Fabrice THUMEREL, Jean-Michel ZAKHARTCHOUK

Dimanche 8 juillet
Matin :
La mémoire des dominés
Jacques LECARME : Voix des humbles, fierté des humiliés
Lyn THOMAS : La "mémoire humiliée" et sa narration : Ernaux, et la "communauté" des intellectuels transfuges de classe

Après-midi :
Christian BAUDELOT : Annie Ernaux, sociologue de son temps ?
Fabrice THUMEREL : Les années, ou les Mémoires du dehors
Eliane LECARME-TABONE : Annie Ernaux et Simone de Beauvoir

Soirée :
Spectacle théâtral : L’Événement, par la Compagnie de la Lune Blanche

Lundi 9 juillet
Matin :
Mémoire et histoire
Judith LYON-CAEN : Le temps qui vient, qui passe, – et ce qui en reste, dans Les années : réflexions sur une historiographie romanesque
Yvon INIZAN : Les années, entre mémoire et oubli, genèse d’une forme

Après-midi :
Francine BEST : La guerre d’Algérie
Temps et lieux
Michèle TOURET : Les lieux. Pour une scénographie romanesque
Pierre-Louis FORT : L’autre scène, le temps de la ville nouvelle

Mardi 10 juillet
Matin :
Temps et intertexte
Alain SCHAFFNER : La Passion
Nathalie FROLOFF : Se Perdre : un roman russe ?

Mercredi 11 juillet
Matin :
"L’Écriture comme un couteau"
Thomas HUNKELER : Bien vu, mal dit : pour un autre art d’écrire
Isabelle ROUSSEL-GILLET : L’expérience des images ou comment remonter la mémoire ?

Après-midi :
Françoise SIMONET-TENANT : "L’autre fille : Tu es morte pour que j’écrive…"
Bruno BLANCKEMAN : La chanson, les chansons

Soirée :
Chansons aimées d’Annie Ernaux

Jeudi 12 juillet
Matin :
Résonances éthiques
Francine DUGAST-PORTES : La réception de l’œuvre et le paratexte de l’auteur (notamment L’atelier noir, 2011)
Florence BOUCHY : Mémoire et expérience du quotidien dans l’œuvre d’Annie Ernaux

Après-midi :
Barbara HAVERCROFT : Le tombeau de la sœur : récit et réconciliation dans L’autre fille
Emmanuel BOUJU : "Une phrase pour soi": mémoire anaphorique et autorité pronominale

Vendredi 13 juillet
Matin :
Résonances éthiques
Robert KAHN : Anatomies de la mélancolie : Annie Ernaux et Elfriede Jelinek
Tiphaine SAMOYAULT : Création et procréation

, , , , , , , , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *