[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

janvier 4, 2009
in Category: News, UNE
2 1448 1

Dans cette première édition 2009 de nos News du dimanche, des libr-éclats 2009, tout ce qui vous attend d’intéressant en ce début d’année sur LIBR-CRITIQUE comme dans la sphère des écritures libres & critiques, une invitation surprise pour vous libr-lecteurs + les livres et revues reçus, notamment Patrick Dubost, Alban Lefranc, Sébastien Rongier…

LIBR-ÉCLATS 2009

[+] Un oublié de 2008 : La mort de Tony Duvert (1945-2008) étant passé quasi inaperçue, le moins que l’on puisse faire est de rappeler l’importance de cette œuvre qui, par exemple, a marqué un écrivain comme Bernard Desportes ; on ne saurait oublier, publiés aux éditions de Minuit, Paysage de fantaisie (1973, prix Médicis), Le Bon Sexe illustré (1974), Journal d’un innocent (1976), L’Ile atlantique (1979 ; rééd. poche, 2005), Abécédaire malveillant (1989)…/FT/

[+]  Chronicart : On trouvera dans le 51e numéro un bilan de l’année littéraire 2008 en compagnie d’Éric Naulleau, suivi à distance d’une rubrique dont le titre n’est rien moins qu’une tendancieuse question : "Et si, dans notre paysage littéraire peu glorieux, la crise était finalement une bonne nouvelle ?" Mais la plus arbitraire est celle-ci : "2009, année psychédélique ?" On se consolera avec la huitième livraison, offerte en guise d’étrennes, des "7 plaies du roman français"…/FT/

[+]  Exception présidentielle française : Celui dont le portrait comme le dernier discours officiel à la TV (vœux-de-crise) ont pour décor une splendide bibliothèque est celui-là même qui dénigre La Princesse de Clèves et refuse toute assistance à la librairie française de New York, qui va disparaître cette année après soixante-treize ans d’existence. Droite Bling Bling qui, si elle aime les Belles Bibliothèques, cependant les aime aussi creuses. /FT+PB/

LC ATTEND AVEC IMPATIENCE OU CURIOSITÉ (liste non exhaustive) :

[+] Fictions : le coffret Romans de Gide (Pléiade, 2 vol.) ; aux éditions de Minuit, deux inédits d’écrivains prestigieux disparus récemment – respectivement, en 2005 et 2008 -, un de Claude Simon (Archipel et Nord, 40 p., 6,50 €) et un autre de Robbe-Grillet (La Forteresse. Scénario pour M. Antonioni, 128 p., 13,50 €) ; Chloé Delaume, Dans ma maison sous terre, Seuil, 216 p., 17 € ; Pierre Jourde, Paradis noirs, Gallimard, février 2009, 18 €…

[+] Poésie : Double Change. Archive filmée de poésie (sur la poésie contemporaine française et américaine), chaque numéro, 45 € pour 9 DVD  ; n° 1 : 2004-2005, n° 2 : 2005-2006.

[+] Essais et entretiens : Christian Prigent, quatre temps. Rencontre avec Bénédicte Gorrillot, Argol, "Les Singuliers" ; Jean-Louis Boissier, La Relation comme forme. L’Interactivité en art, Les Presses du Réel, livre + DVD ; Georges Didi-Huberman, Quand les images prennent position. L’Œil de l’histoire, 1, Minuit, 272 p., 22,50 €…

[+] Revues : Critique, Minuit, n° 739 : dossier autour de Sartre, 96 p., 11 € ; L’Étrangère, Bruxelles, n° 20, avec notamment un texte inédit de Bernard Desportes…

CE QUI VOUS ATTEND SUR LC DANS LES DIX SEMAINES À VENIR :

Outre les comptes rendus de la plupart des livres et DVD mentionnés ci-dessus, des chroniques sur Jacques rebotier, Description de l’omme (Verticales), Christophe Tarkos, Écrits poétiques (P.O.L), Évanghélia Stead & Hélène Védrine dir., L’Europe des revues (Presses de l’Université Paris-Sorbonne), Christophe Charle, Théâtres en capitales (Albin Michel)… Et dès cette semaine, un texte inédit de Bernard Desportes…

►  Lancement du projet "Le Roman contemporain : territoires et trajectoires", avec Francis Marcoin sur Lucien Suel, Philippe Boisnard & Fabrice Thumerel sur Sylvain Courtoux… Et, bien entendu, la suite des dossiers sur les avant-gardes, critique et revues de poésie

LIVRES RECUS:

[+] Patrick Dubost, )le corps du paysage(, ed. La rumeur libre, 93 p. ISBN : 978-2-35577-006-7. 12 €.  ")toujours plus de pénombre et toujours moins d’images(" Langue tenue, tenue dans l’écart des blancs de parenthèse, qui creusent le récit, les des descriptions, les actions qui traversent le texte, qui accentuent la tension de ce qui a lieu, comme paysage du texte. Homme, femme, situation, violence, guerre se rencontrent et se nouent dans le fil de ce récit, où la présence humaine ne peut se détacher des paysages, "gelée blanche sur les herbes et les troncs alentour", où la présence humaine tout en donnant à entendre (car il ne s’agit que de voix) sa propre réalité, pourtant dans chacune de ses saillies se projettent dans le monde. /PB/

[+] Alban Lefranc, Vous n’étiez pas là, ed. Verticales, 144 p. ISBN : 978-2-07-012404-6. 15 €. Oui, nous n’étions pas là, et parce qu enous n’étions pas là, nous ne faisons face qu’à la mythification de ce qui a eu lieu, et dont nous ne serons que les témoins indirectes. Alban Lefranc, ici, comme dans son précédent roman, revient sur la question de la biographie. La question à proprement parlé, car il ne s’agit pas pour lui de faire une biographie, mais bien, dans la langue qui est la sienne, d’interroger ce qu’est cet écart entre ce qui a eu lieu et ce qui s’écrit là à distance de ce qui a eu lieu. Ce livre est alors une enquête, non pas sur Nico, la chanteuse mythique, mais bien sur la manière dont s’est écrite son histoire, la manière dont elle a été traduite, emplie, surdéterminée par des détails, par des sentences. Livre très intéressant, nous lui consacrerons prochainement une chronique. /PB/

[+] Jérôme Mauche, Isotypie sur doxogravure, ed. Le triangle, n°19, ISSN : 1283-1808. Gratuit. Le triangle, poursuit son très bon travail d’invitation et de diffusion, avec ce n°19 consacré à Jérôme Mauche. L’une des plaquettes les plus élaborées et réussies. Chaque page est comme un décalque poético-spatial, doxographique, d’une situation réelle, d’un topos saisi quasi-photographiquement. On retrouce certes, un procédé maintenant assez vu, mais celui-ci est réinvesti par la langue toujours singulière de Jérôme Mauche. (lire sur remue.net)/PB/

[+] Sébastien Rongier, Ce matin, ed. Flammarion, 190 p. ISBN : 978-2-0812-1759-1. 17 €. Ecrit par notes courtes, autour de la difficulté d’un dire, celui de la mort et des trajectoires d’un narrateur, non pas seulement entre Paris et Les Sables-d’Olonne, mais entre des chapitres qui étrangement quant à leur numérotation ne se suivent pas, mais se chevauchent. Car c’est l’une des premières surprises de ce livre : les séquences géographiques se constituent selon des séries qui se tissent. Ainsi il y a la série : Sens, Paris, Olonne, Les Sables-d’Olonne. La question de la mort, de la mémoire, du deuil se creuse dans ces séries, amenant le phrasé à se détacher, à assumer, à se revêtre plus ou moins de l’événement. dans une langue claire, qui pourtant s’affronte à l’imossible dire (celui de la disparition), Sébastien Rongier donne un lire un beau premier roman./PB/

[+] Revue CHIMERES, n°68, revue de schizoanalyses, ISSN : 0986-6035. 15 €. Il faudra y revenir en détail. revue monstre, philosophique et des plus pertinentes en ce temps de gâchi politique et de vanité creuse des mots d’une opposition constipée sur la perte de son propre pouvoir. Ici, dans Chimères, cela pense, et cela pense très bien, car cela invente de la pensée, cela invente des machines, cela invente de la théorie et des personnages conceptuels, tel cette reprise de Don Quichotte. Donc chronique à venir dans quelques temps./PB/

LC MODE D’EMPLOI :

* Libr-critique est, en France, l’un des seuls sites qui combine créations multimédias, textes théoriques et critiques, chroniques et actualités littéraires, entretiens filmés ou écrits et publications de colloques universitaires. Ses membres (co)organisent – ou, du moins collaborent à – divers festivals et manifestations.

* Les libr-visiteurs (14 à 20 000 différents / mois) sont écrivains, universitaires, étudiants, amateurs passionnés ou appartiennent aux sphères de l’édition et de la culture (au sens large).

* Tous renseignements utiles se trouvent dans la seconde colonne à droite de la UNE : derniers livres recensés dans "Place des libraires" ou publiés par les rédacteurs, "Présentation de Libr-critique", "Service de presse"…

* Tout aussi important : tout en haut, au-dessus du logo de LC, les différentes rubriques (posez votre souris, sélectionnez et reparcourez nos centaines d’entrées !) ; dans la première colonne à droite de la UNE, le moteur de recherche général, les commentaires…

* Chaque entrée en UNE, postée par la rédaction pour toute information ou collaboration extérieure et par un membre précis de LC pour toute contribution personnelle, comporte un titre (voire un auteur, lorsqu’il ne s’agit pas d’un des membres de LC), suivi d’un bandeau, d’une présentation et d’une invitation à lire la suite.

* La modération, qui vise à prémunir le site contre tout propos hors sujet ou toute vaine polémique, est sous la responsabilité des deux rédacteurs, Philippe BOISNARD et Fabrice THUMEREL. Libr-critique admet tout point de vue du moment qu’il est argumenté.

* Vous êtes invités à participer aux débats par le biais des commentaires ; par ailleurs, vos suggestions et contributions sont les bien venues…

*   NOUVEAU :   Chaque semaine, au plus tard pour le samedi, vous êtes invités à présenter succinctement un livre, une revue, un site, un CD ou un DVD de votre choix (les propositions sont à envoyer par mail comme commentaires dans les NEWS du dimanche précédent ou dans la rubrique "Présentation de Libr-critique") ; la ou les présentation(s) sélectionnée(s) sera/seront intégrée(s) dans les NEWS du dimanche.

, , , , , , , , , , , , , ,
rédaction

View my other posts

2 comments

  1. Gt

    Que la crise puisse être salutaire pour la littérature et les littérateurs est une idée intéressante. Il y a quelques années, on attribuait le dynamisme du roman latino-américain notamment à la situation politique cahotique des Etats de cette région du monde. Comparativement à une littérature française tiède, maigre, frileuse, nombriliste, fermée, repliée sur soi… couleur de l’atinonie générale de notre société, d’un certain ennui, une société qui ressemblerait à la longue sieste digestive du bourgeois repu. Alors que la crise puisse jouer le rôle d’un aiguillon, voilà une bonne nouvelle.

  2. Holderlin

    Oui, vivement que Beigbedder et les autres guignols nous parlent de la crise. Il y a déjà eu la 1ère couche des soit disant économistes, qui ont tous provisoirement changé leur fusil d’épaule. La grande régression continue ( celle que l’on nomme réforme ). Qu’est-ce qu’un poète, un écrivain peut bien dire là-dessus, sinon exprimer naivement son ras-le-bol ( ce qui est déjà pas mal ) ? On est dans l’innomable. L’archicomplexité voulue et mondialisée est un rouleau compresseur. On n’en est plus à l’époque des intellectuels qui pouvaient encore se battre de manière frontale contre les conservateurs et tirer à eux la pensée des lecteurs ( Hugo, Zola ). C’est fini. Ca commence à l’école primaire, où déjà on peut pronostiquer qu’un enfant n’aura aucune chance d’analyser le monde par lui-même et d’échapper aux flux tendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *