[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

février 8, 2009
in Category: News, UNE
0 1421 1

Cette semaine encore, ne manquez pas notre Libr-éclat – inévitable et vital en ces temps de régression ! – ainsi que nos livre et revue reçus : Mathieu Brosseau et Inculte n° 16. /FT/

Libr-éclat

Dès lors qu’il n’y a plus en France que des sévices publics et qu’à force d’importer et d’imposer les lois du capitalisme le plus sauvage, qui osera encore parler d’"exception culturelle française" ? Mais comment peut-on encore être Français, avec un pouvoir qui exhume le pétainiste ministère de l’immigration et de l’identité nationale et qui n’a de cesse que de dénigrer les forces vives de création artistique et intellectuelle ? Comme le dit Alain Badiou, oui, "il faut que quelque chose change…"

Vous en doutez ? Écoutez donc ces propos sur la recherche qui reflètent parfaitement le philistinisme ambiant… Pour vraiment en savoir plus, lisez l’article de Pierre Jourde.

Livres et revues reçus

► Mathieu Brosseau, La Nuit d’un seul, La Rivière échappée, mars 2009, 142 pages, 17 €, ISBN : 2-908422-27-1.

Dans trois semaines, on pourra trouver en librairie, dans une édition soignée qui honore cette littérairement grande maison d’Ille-et-Vilaine née il y a vingt ans (ah, cette qualité de papier !), le quatrième livre de ce jeune poète de trente-deux ans à peine qui a fondé en 2006 la revue en ligne plexus-s.net.

"Mathieu Brosseau fait partie de ces poètes qui ne nous ouvrent pas seulement les portes de leur imaginaire, mais de leur intimité – c’est son regard qu’il expose. Et il ne le fait pas par touches discontinues et abstraites, mais au fil d’un recueil, composé à la manière d’un récit, qui nous montre ce regard en train de se constituer. Cette cohérence de la narration est ce qui frappe le plus à la lecture.
La Nuit d’un seul raconte comment, un soir, ce soir-là, un soir à tuer dans un détour de soi, l’esprit du poète se trouve en quelque sorte acculé à l’expérience poétique. Comment il plonge au sol, s’élabore et fait naître en lui l’image de l’autre, son double, elle qui se glisse entre les miroirs avec la sinuosité de l’inscrit, jusqu’à le circonvenir, le mettre en péril, le menacer de disparition. Pour revenir au monde, après avoir donné figure à ses chimères, mots d’émail et formes de chair, le poète devra les épouser, devenir cet autre. C’est la condition de toute naissance.
La Nuit d’un seul est une nuit de noces de l’esprit avec les formes qu’il invente et qui sont profondément lui. C’est un roman d’amour. Mathieu Brosseau nous plonge avec ce recueil au cœur de la création, dans son intimité. Le cuivre s’éveille clairon, écrivait Rimbaud. La Nuit d’un seul est le récit de la métamorphose" (Thomas B. Reverdy).

► Inculte, revue littéraire et philosophique bimestrielle, # 16, 158 pages, 8,50 €, ISBN : 978-2-916940-06-9.

Avec cette belle livraison – toujours pour une somme raisonnable – Inculte continue de cultiver l’insolite et l’inventif. Après un court mais passionnant entretien entre Laure Limongi et Raymond Fedeman, qui oppose sa surfiction à l’autofiction et annonce son prochain roman au titre très suggestif (Hors du trou), on se plongera dans un original dossier pluridimensionnel, "L’enfermement (ou comment en sortir)" ; parmi les interventions, revenons à la réalité avec R. Saviano et laissons-nous emporter par les fictions de Mathieu Larnaudie comme de Stéphane Legrand et Sébastien Le Pajolec, sans oublier le "Traité d’éducation d’un jeune gaillard" de Nicolas Richard.

, , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *