[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

décembre 20, 2015
in Category: Livres reçus, News, UNE
0 2125 12
[News] News du dimanche

Pour bien terminer l’année, ce soir avec Reinhard Priessnitz/Christian Prigent ou encore Nicolas Ancion, soyons libr&critiques ! Et découvrons la 2e livraison de la revue Syncope

 

► Reinhard PRIESSNITZ, 44 poèmes, édition bilingue, traduction d’Alain Jadot, préface de Christian Prigent, éditions NOUS, coll. "grmx" dirigée par Yoann Thommerel, novembre 2015, 160 pages, 18 €, ISBN : 978-2-370840-23-3.

Avec ce poète autrichien mort à 40 ans (1945-1985) – qui aurait donc dû/pu avoir le même âge que lui -, Christian Prigent est contre "ce que sont en train d’imposer le consumérisme moderne et la dictature du spectacle : un pragmatisme réactionnaire, moralisateur, intellectuellement étriqué, qui dilue toute singularité dans l’afflux des stéréotypes linguistiques nécessaires au cimentage d’un lieu progressivement commun". Mais qu’est-ce qui peut bien attirer l’auteur de Ceux qui merdRent chez cet écrivain apparemment aux antipodes des avant-gardes ? « Un lyrisme non de l’expressivité subjective, mais de la capacité qu’a la langue, lancée à partir d’un suspens délibéré des significations données, de réinventer des "illuminations" »…

 

► Nicolas ANCION, Invisibles et remuants, MaelstrÖm ReEvolution, Bruxelles, été 2015, 328 pages, 17 €, ISBN : 978-2-87505-221-6.

"Votre crise n’existe pas.
Votre crise n’est qu’un état d’urgence imposé par vos agences de notation à tout le vieux monde industrialisé.
Vous ne vous contentez plus d’éluder l’impôt, de dicter les lois par la voix de vos lobbyistes, de distraire le peuple par des élections sans enjeu et des torrents d’informations sans intérêt : il vous en faut toujours plus.
Vous avez conquis nos pays avec vos armées de banquiers, d’assureurs et de mercenaires financiers, mais ce n’est pas assez.
Vous avez installé la terreur.
[…]
Les Etats se sont sentis obligés de rogner de tous côtés dans les dépenses publiques.
[…]
Votre crise n’existe pas, mais elle renforce notre rage" (p. 165).

Tel est l’appel désespéré et intransigeant de Maria, journaliste au chômage dans l’Espagne de l’après 2008. Les temps sont-ils à l’action armée contre la dictature des marchés et des financiers ? Ce roman critique – mais de facture très "classique" – dresse un parallèle entre terrorisme et épidémie virale : "le contre-terrorisme fonctionne exactement comme la médecine : lorsqu’il n’y a pas de remède connu contre une maladie, le dépistage ne sert pas à grand chose" (36)…

 

Syncope#2 – Climax est maintenant disponible (numéro papier au prix de 20 euros + 2,75 frais de port).

Syncope donne sur papier la possibilité d’incarner selon la perspective qu’elle propose, mais sans grille d’analyse et au risque d’antinomies, un dialogue entre écrivains et artistes sur la place d’Eros (et comme il s’en faut : relever parfois, et souvent, sa flagrante contradiction) dans notre contemporanéité libre (libérée, comme on dit) mais si vaporeusement policée.

Y voir, y lire, y entendre, maintenant :

Alain Marc, Annabelle Guetatra, Annie Descôteaux, Antoine Brea, Benjamin Défossez, Bernard Barbet, Carla Demierre, Catherine James, Catherine Larré, Cécile Richard, Charles Bosersach, Christophe Manon, Christophe Marchand-Kiss, Christophe Pairoux, Damien Comment, David Besschops, Dominique Quélen, Elodie Petit, Florence Darpier, Fox Harvard, Frederic Dumond, Geoffroy Bogaert, Herve Ic, Jacques Cauda, Jans Muskee, Jean-Marc André, Laura Vazquez, Laurent Benaim, Laurent Bouckenooghe, Laurent Herrou, Maldo Nollimerg, Marc Molk, Marc Perrin, Marie-amélie Porcher, Mathieu Lefebvre, Méryl Marchetti, Michel Castaignet, Michel Hanique, Miron Zownir, Nicolas Rollet, Olivier Larivière, Panayiotis Lamprou, Patrick Varetz, Peter Franck, Reno Louchart, Ronald Ophuis, Tom de Pekin, Vincent Herlemont, Yann Legrand, Yannick Torlini.

Vous pouvez faire votre commande ici, et vous ne serez pas déçus :

Crimen Amoris
75 rue du Becquerel
4 cour Bouchery
FR- 59370 Mons-en-Baroeul
(par chèque, à l’ordre de Crimen Amoris) 

, , , , , , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *