[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

septembre 5, 2010
in Category: News, UNE
0 1820 4

En ce jour de "pause sociale" – avant les manifestations des deux prochains jours, et la fin de notre dossier "De la démo(n)cratie en France" –, un premier point sur le programme LIBR-CRITIQUE à venir et la présentation d’événements organisés par le Centre d’art expérimental DATABAZ, Fred Griot et la revue Ce qui secret.

Bientôt sur LIBR-CRITIQUE

Création (textuelle, audio ou multimédia) : Mathieu BROSSEAU, "Autobiographie du Nous" ; CUHEL, "Bienvenue à Ubuland" ; LANGUES DE GUINGOIS, ‘Brûleurs" ; Philippe RAHMY, "Cahier républicain"… Philippe BOISNARD, Yves JUSTAMANTE…

Entretiens : avec Manuel JOSEPH, Frédéric-Yves JEANNET…

Chroniques : Jean-Nicolas Clamanges sur Roger Giroux ; Fabrice Thumerel sur Jusqu’au bonheur de Patrick Varetz (POL), le collectif Bourdieu et la littérature (Cécile Defaut), S614 de Xavier Serrano (Imho), ou encore les deux derniers volumes de la collection "Le Répertoire des îles" (Burozoïque)…

Événements à venir…

Samedi 18 septembre 2010 à 20H30, DATABAZ (centre d’art expérimental). [Philippe BOISNARD & Hortense GAUTIER : 100, rue du Gond 16000 Angoulême]

INSIDE THE BLACK BOX – YRO & SATI. Durée : 45 min.

De l’ombre à la lumière se dessinent les contours de la boîte noire, machine magique et imprévisible. Les mystères qu’elle renferme prennent vie dans ce spectacle tout public à la croisée du concert, du théâtre d’objet et du cinéma. Les trois artisans de ce film abstrait et poétique, Yro et le duo SATI, fabriquent et manipulent une série d’objets étonnants qui leur servent de matière première. À la fois lisses et granuleuses, les images qui composent la performance aux allures artisanales sont créées en direct par des dispositifs filmés par des caméras et retransmis à l’écran (maquette, papier, carton, lumière, moteurs, fils…). L’esthétique low-tech des images fait référence aux films en noir et blanc, bien que la performance s’appuie sur les dernières technologies multimédias. Les particules, les lignes graphiques et autres mouvements s’enrichissent au hasard de la manipulation et forment des images étonnantes, comme générées par un ordinateur imparfait.

Une musique ambiante et vallonnée entraîne les films dans des climats sombres et sensibles, mélange des sons concrets captés par les dispositifs d’Yro et des compositions électroniques et acoustiques du duo SATI. Le public navigue entre des paysages calmes et tortueux, des ambiances expérimentales et mélodiques. Sans comprendre la signification exacte des images et des sons, le spectateur sent leur force et leur pouvoir de suggestion, entraîné dans le processus de fabrication et la mécanique du rêve. Vidéo : ici.

REACT – SATI. Durée : 1h15 min

REACT est un live électro et vidéo dédié au dancefloor. A travers un mélange de graphisme et un travail remarquable sur la photo mise en mouvement, cette performance offre une vision originale de notre planète et de notre vie quotidienne. Sur fond de dubstep ou de techno minimale, le groupe invente un univers graphique riche en symboles et toujours surprenant. Vidéo : ici.

► Dans le cadre de la Résidence de Fred GRIOT, Plateau "panorama", le 28 septembre 2010, 20h30 à la Dynamo de Banlieues Bleues (Pantin) ; 6 € /8 € /12 € – réservation conseillée.
* film "Ecrits poétiques" sur Christophe Tarkos (réal. Katalin Molnàr, David Christoffel, Valérie Tarkos)
* lecture-perf de Christian Prigent
* lecture-perf "Une traversée de Buffalo" par François Bon & Dominique Pifarély 

Présentation de Fred Griot :
explorations de langue, littéraires et sonores et scéniques. comme tentative de "crever" la langue, prise de risque archaque de la langue tendue dans le son, passée au tube… souffle. d’aller à ce possible "effondrement" de la langue parlée "devant", lancée, lâchée, balancée…
de l’incantatoire qui gonfle la langue, la fait éclater, la fait se perdre, sortir de ses règles… pour proférer, magique, au-delà de ce qu’elle dit littéralement.
elle est passée au corps, au tube… souffle, elle est sortie, elle est seule, autonome, au-devant, au-devant nous, explosive… "monstrueuse" dirait Christian Prigent.

qui dit aussi : "Avec les textes de Tarkos nous voyons à nouveau la langue infidèle refluer sur le sable instable du réel. Ce reflux abandonne une écume de rien du tout, un presque-rien volatil qui aère l’opacité du monde comblé de choses à vendre, d’images chromos, de corps lourds, de pensées soumises, d’âmes angoissées. Ce presque-rien qui revient sans cesse inquiéter l’idylle ahurie entre choses et langues, ça s’appelle peut-être poésie."

et cette inquiétude, ce risque, là aussi en écoutant François Bon : "Le son que je cherche est dans l’abandon des voies sûres, des formes prédictibles, des objets qu’on soupèse. Il est ce masque qu’on s’arrache, et qu’une vie à peine décolle. Le son que je cherche c’est ici, et ces villes où je marche, non plus dans les livres."

et, enfin, Christophe Tarkos d’écrire "Il existe un moment où tu es, les images autour, en train de penser les choses ont un sens, et tu te promènes."

Revue CE QUI SECRET : (présentation du numéro 1)
11-12 septembre 2010 : Saumur. Poétiques de Saumur – table ronde Revues, le dimanche 12 septembre à 14h00.
15-17 octobre 2010 : Paris. Salon de la revue à l’espace des Blancs-Manteaux – 48, rue Vieille-du-Temple 75004.
11 au 18 décembre 2010 [dates précises à confirmer] : Nantes Résidence d’artistes de la Revue Ce qui secret à la Fabrique Dervallières. Soirée publique le 18 décembre 2010 : lieu à préciser.

, , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *