[revue] Talkie-Walkie n°1, par Franck Doyen

[revue] Talkie-Walkie n°1, par Franck Doyen

février 2, 2006
in Category: chroniques
0 1596 2

Franck Doyen

Editions Trame-Ouest — 2005— 6€
site Talkie-Walkie
partenariat Libr&critique et 22(Montée) des poètes

Alors que sort ces jours-ci, le n°2 de la revue Talkie-Walkie, nous mettons en ligne, suite à la proposition de Franck Doyen, l’article qu’il avait rédigé dans 22 (Montée) des poètes (n°45), à propos du n°1. Découvrez le sommaire du n°2 et les publications on line de T_W [site T_W]

Éditée par les éditions Trame-Ouest de Philippe Boisnard, la toute nouvelle revue Talkie-Walkie vient de tomber dans les bacs et sur les téléscripteurs du paysage multitransdirectionnel et archétypectonique des tentatives revuistes.

C’est Hortense Gauthier et Juliette Decroix qui tiennent la barre et y assurent la direction assez triple. En effet, s’il s’agit bien d’une capsule / bouée / sac / trousse / bouteille / pneumatique / canot de « survie cognitive en milieu hostile » (A_K_S), celle-ci (de survie) reposera sur tois axes : le poétique, le politique et le pop. Tentative donc de mise en convergence et en synergie de la radicalité et du jeu dans le champ poétique. Energies politiques et impacts pop – la réciproque se devant d’être tout autant valable.

De plus dès sa naissance, Talkie-Walkie se veut une « plate-forme multimodale » : à la fois une revue pouvant s’afficher, un site internet, une carte poétique postale, un sticker. Détournant et s’appropriant par là les supports usuellement réservés à la publicité.

Bon alors, vous allez me dire, c’est bien joli tout cela ce sont de bien beaux mots, mais dans le dedans de la trousse, après le zip, mais sous le dessous, après le retournement de la peau, il y a du qui-que-quoi dont-où : et bien Christophe Fiat, Sylvain Courtoux, Philippe Castellin, Vannina Maestri, Joachim Montessuis, Franck Laroze et Philippe Boisnard. Donc, pour ronchonner, on pourrait dire qu’il y a peu de surprise quant au choix des auteurs. Dans quelques numéros, on verrra certainement des apparitions plus étonnantes.

Cependant les travaux sont d’une réelle qualité et tout à fait inédits. Ainsi l’affiche sur papier calque de Philippe Boisnard est particulièrement réussie, dérivant le tryptique regard / visage / écriture (« l’écriture fait partie des traits d’expressio du visage ») ; de même le texte de Sylvain Courtoux, Nihil Inc._3, qui trouve une formidable extension sur le site internet de Talkie-Walkie, fait preuve de l’épaisseur du travail de celui-ci. Le plus pop de cette transmission est au demeurant Franck Laroze avec sa ballade en Préservation – Sécurité – Avenir : ou comment passer d’un « Ensemble de Préservation pour la sécurité de l’avenir » à un « Ensemble d’ignorance pour la venir de la préservation » à un « Ensemble de destruction de la préservation de l’avenir » à l’ « Avenir d’ensemble pour la préservation de l’oubli ».

En dessert, une carte postale de Akenaton en forme de persistance rétinienne et un sticker signé des directrices de publication qui sera du plus bel effet collé sur votre frigo, sur le cul de votre 2CV, ou encore sur le front de votre facteur : « un réseau de communication homogène n’existe pas, les terrains sont toujours accidentés ».

, , , ,
franck doyen

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *