[création sonore] Yves Justamante, Exp. touchant (la corde)

[création sonore] Yves Justamante, Exp. touchant (la corde)

février 25, 2008
in Category: audiocast poétique, créations, UNE
17 1037 1

  Création sonore d’Yves Justamante.

,
rédaction

View my other posts

17 comments

  1. sylvaincourtoux

    ok, c’est un texte lyrique sur un mur du son dark-ambient, volontiers industriel. C’est trop court à mon goût pour avoir un avis fini. Mais je dois dire quand même que je trouve cela kiffant. Ça expérimente pas beaucoup (et c’est bien dommage, car on aurait aimé entendre d’autres voix, des stridences, du strié, des sons en formes de vagues mouvantes, du rythme, de la cassure) mais le résultat est quand même assez fort. La musique est bien (j’ai toujours été fan de choses comme TG, Lustmord, Alio Die, Lightwave etc.) par contre je n’aime pas tout le texte. Mais pour une première écoute je trouve ça fort bien. Pour ma part, cher Yves Justamante, j’essaierai de suivre ce que vous ferez par la suite… Merci à vous de nous avoir fait écouter quelque chose. Tenez-moi au courant je vous prie. sylvainc.

  2. Candide

    Merci Sylvain. C’est vrai que c’est court. J’essaie en ce moment de poursuivre.
    Ce n’est pas du tout lyrique, en tout cas le texte, puisque c’est un texte scientifique de Pascal écrit en 1644 ( expériences nouvelles touchant le vide ), suite à la découverte par Torricelli de la pression atmosphérique et du baromètre 2 ans auparavant ( « vif-argent »=mercure ). C’est un descriptif d’expériences, la cinquième ici. Comme c’est incompréhensible ( oui ou non ? c’est ça qui m’intéresse ) ( langue de l’épogue ( vocabulaire )+style Pascal ( anacoluthes… )+texte visuel ( descriptif d’expériences )) , cela peut créer le sentiment de lyrisme, mais alors en dernier ressort. Après qu’il y ait un rendu lyrique ( avec la musique et sa relation à la voix ), ce n’est pas pour me déranger. ( j’avoue cela dit ne pas bien peser le lyrisme )
    TG, Lustmord, Alio Die, Lightwave, je ne connais pas, c’est quoi ?

  3. Yves Justamante

     » EXPERIENCE 5

    Si l’on met une corde de près de quinze pieds avec un fil attaché au bout ( laquelle on laisse longtemps dans l’eau, afin que s’imbibant peu à peu, l’air, qui pourrait y être enclos, en sorte ) dans un tuyau de quinze pieds, scellé par un bout comme dessus, et rempli d’eau, de façon qu’il n’y ait hors du tuyau que le fil attaché à la corde, afin de l’en tirer, et l’ouverture ayant été mise dans un vif-argent : quand on tire la corde peu à peu, le vif-argent monte à proportion, jusqu’à ce que la hauteur du vif-argent, jointe à la quatorzième partie de la hauteur qui reste d’eau, soit de deux pieds trois pouces; car après, quand on tire la corde, l’eau quitte le haut du verre, et laisse un espace vide en apparence, qui devient d’autant plus grand, que l’on tire la corde davantage. Et que si on incline le tuyau, le vif-argent du vaisseau y rentre, en sorte que, si on l’incline assez, il se trouve tout plein de vif-argent et d’eau qui frappe le haut du tuyau avec violence, faisant le même bruit et le même éclat que s’il cassait le verre, qui court risque de se casser en effet. Et pout ôter le soupçon de l’air que l’on pourrait dire être demeuré dans la corde, on fait la même expérience avec quantité de petits cylindres de bois, attachés les uns aux autres avec du fil de laiton.  »

    Bl.Pascal Expériences nouvelles touchant le vide

  4. cp

    (sinon tas vu ça ban’ âne?
    (ben candide sur libr-critik
    ben en fait c’était un mec candide!)

    (brrr)

    EN EFFET
    CA FAIT FROID DANS L’DOS

  5. Y J

     » c’était un mec, candide  »
    eh ben non, candide est une fille, mais elle muette, alors on ne se moque pas…

  6. a&dman

    Bl.Pascal Expériences nouvelles touchant le vide

    Bon, OK… L’analyse de Bl. Pascal me fait songer ici à « l’expérience fictive » d’Archytas:
    « A la limite ultime de l’univers, pourrais-je ou non étendre la main ou une baguette?
    Il &st assurément absurde que je ne puisse pas l’étendre, mais si je peux l’étendre, cela signifie qu’il y aura un extérieur du monde, corps ou lieu. »
    Expérience que le grand Aristote balaya d’un simple revers de la main [-Or nous savons que pour Aristote, ce qui à la fois fonde & tranche en dernière instance les questions physiques, c'&st le recours à L'OBSERVATION - "Commentaire à la physique d'Aristote", de Simplicius, III, 4 (476, 26).], de telle sorte que l’expérience de pensée d’Archytas ne peut pas jouer, dans la spéculation physique aristotélicienne cela s’entend, le rôle que le « démon de Maxwell » a pu joué par exemple dans la thermodynamique !… OK?
    Donc…

  7. Y J

    « Natura vacuum abhorret » ( Aristote ) ne sera démenti que par Torricelli. Que le vide existe, c’est le deuxième principe des atomistes, le premier étant l’atome ( -Non, l’atome ? -Eh oui, l’atome )
    Pascal dit quand même beaucoup moins de conneries quand il parle de science, non ?

  8. pennequin

    le vide ? parle moi du vide ça m’intéresse, il y a une psychologue qui m’a appelée hier, une psychologue clinicienne qui est tombée sur mes textes dans les blogs et qui au départ était effarée par ma violence, et elle fait des recherches sur le vide, du coup je l’ai de temps en temp s au téléphone et je vide mon sac. hier par exemple j’ai parlé de libre critique et que je m’étais fait traité de facho, ensuite j’ai parlé de georges qui m’avait rassuré car on venait aussi de dire que saint just était facho, ensuite elle m’a posé des questions sur ma mère, elle aurait voulu savoir si javais des problèmes avec ma mère tout ça, puis j’en suis venu à parler de mes copines, de mes conneries, bref. mais sur le vide qu’est-ce que tu veux que je dise ? l’autre fois, pour lui faire plaisir j’ai écrit sur le blog LE VIDE C’EST L’HUMANITE TOUTE ENTIERE et quelqu’un a rajouté en commentaire « moins les chiens ».
    ça s’était vraiment bien vu !!!

  9. C. FIAT

    Le vide, c’est un truc de taoïste sans doute auquel il faudra bien s’habituer avec la Chine et les marchés asiatiques. Moi, je crois encore à la solitude, pas au vide. Méfie-toi des psys qui bossent sur le vide, en vrai ils travaillent sur TA solitude. N’oublie pas non plus que toi, tu as un surmoi.

  10. Y J

     » le vide ? parle moi du vide ça m’intéresse « . Ben moi j’ai pas grand chose à en dire du vide. Disons qu’en science, quand ça dépasse le XVIIème, ben j’y comprends plus grand chose, mais c’est ça qui est marrant. Si je comprenais vraiment ce que je lis, je ne m’en servirais probablement pas. Par contre rien à voir avec le taoîsme, puisque ici il s’agit de l’idée physique du vide ( on parle d’ailleurs d’ultravide, ce que je trouve assez drôle ( lié à la mécanique quantique, je crois )). Par contre si ça t’intéresse vraiment, je peux te donner les références d’un livre vulgaire où j’ai trouvé tout ça, qui est assez incroyable ( de Démocrite à Schrodinger, ça s’appelle Les métamorphoses du vide édtions Pour la science ). Le vide, la matière, la lumière ( corpuscules, ondes ), les probabilités ( encore un thème Pascalien )…
    C’est trop fort ça d’être appelée par une psy. Ca doit faire peur, non ?

  11. C.FIAT

    Le vide, en Occident, c’est l’autisme. La solitude dans le désastre et l’impossibilité de se suicider… Quant vous pensez qu’aujourd’hui, certains croient qu’il y a un rapport entre le suicide d’Edouard Levé et la littérature (sous prétexte qu’il a remis un livre intitulé « Suicide » à POL trois jours avant de se donner la mort !). Quelle horreur ! S’il y avait un rapport, plus personne n’écrirait ! Le livre d’Edouard est un livre sur l’amitié et la vie, pas sur le suicide. Voilà à quoi est acculée les jugements fades des tenants de l’auto fiction : dire que le livre d’Edouard était………. prémonitoire ou visionnaire ! Bandes de cinglés ! Et Christophe Tarkos, il a écrit aussi des livres prémonitoires ? Tarkos… Pour l’avoir bien connu, Edouard, ça me fend le coeur pour lui. Mais bon, comme on dit :

    « il (ne) l’emportera (pas) au paradis » !

    On veut nous faire croire que le vide, c’est Alzheimer, mais en réalité, c’est l’autisme. Ca vient tout jeune et ça dure tout au long de la vie. Empty Forteress !

    Christophe Fiat

  12. C.FIAT

    Par ex. Charles se vide, mais il n’est pas le vide. Il agit, il n’est pas. Et au bout du compte, il nous remplit, Charles. Charles est sans doute un stoïcien – que du plein.

  13. pennequin

    j’adore le truc que t’as écrit là, sur le vide et l’écrivain, et l’impossibilité de se suicider
    un commentaire comme ça c’est vachement mieux que les trucs sur les bouquins, punaise il faut plus écrire que des trucs bidons du moment que ça crée des posts pareils c’est ça l’essentiel !

  14. pennequin

    je suis très content que tu dises du bien de laurent car je pensais que tu lui en voulais, laurent est un type qui résiste à tout et aussi à ses auteurs, et il lit. un vrai lecteur. C’est un pur anachiste, pas un anar comme les anar mais quelqu’un qui refuse les système et se démerde, il vole, il se démerde. c’est pour ça qu’il publie Pas de tombeau pour Mesrine, c’est lui Mesrine ! après s’il est subjugué par des gens c’est son problème, il en reviendra sans doute. Ce que je ne comprend pas c’est qu’on le lâche par contre, que des écrivains le lâchent. pour moi il n’y a pas de cercle, si je fais avec lui un livre je le fais pas avec le cercle, je le fais avec un lecteur qui travaille au livre. avec un ami. C’est très différend de mon rapport avec POL dans ce sens

  15. Y J

    Pour Parménide, le monde est plein et immobile; à l’extérieur il y a le non-être
    Pour les Pythagoriciens, le monde contient du vide, le mouvement y est possible; à l’extérieur il y a le vide
    Selon Platon et Aristote, le monde est plein mais le mouvement y est possible; à l’extérieur il n’y a rien
    Pour les atomistes, les atomes baignent dans un vide infini
    Pour les stoîciens, le monde est plein, le mouvement y est possible, le vide règne à l’extérieur du monde.

  16. Y J

    Aedman,
    Il y a aussi l’expérience de l’oeuf percé de Philon de Byzance et Héron d’Alexandrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>