[Livre] Christian Morzewski dir., <strong>Richard Millet : la langue du roman</strong>

[Livre] Christian Morzewski dir., Richard Millet : la langue du roman

avril 8, 2008
in Category: Livres reçus, UNE
0 105 0

   Christian Morzewski dir., Richard Millet : la langue du roman, Artois Presses Université, 2008, 180 pages, 18 € ISBN : 978-2-84832-080-9

Note de présentation
Les Actes de ce colloque international publiés par Christian Morzewski dans un fleuron des presses universitaires françaises constituent une première pour deux raisons. Tout d’abord, nous avons affaire au premier ouvrage d’une telle ampleur sur cet écrivain âgé de 55 ans à peine : critiques, traducteur et écrivains se sont penchés sur une œuvre faisant partie, comme le rappelle Christian Morzewski dans son avant-propos, "de celles qui dans le paysage littéraire français contemporain intéresse le plus les chercheurs, les traducteurs et les lecteurs étrangers" (p. 14). Mais il ne s’agit pas seulement de "saluer un écrivain et une œuvre dont la résonance à l’extérieur de nos frontières apparaît déjà exceptionnelle" (15), un romancier qui se rattache à la modernité par un "sentiment d’exil dans sa langue" (11) : non seulement se trouve soulevée la question de l’antimodernité (Chantal Lapeyre-Desmaison et F. Thumerel), mais en outre, de façon critique, Bernard Desportes et Fabrice Thumerel rendent compte d’un conservatisme éthique et esthétique qui s’est encore accentué ces derniers temps, d’une écriture mélancolique constitutive d’une posture de contemporain anachronique.

Pour apparaître comme libre et critique sans ressortir à la modernité ou à la postmodernité, cette langue du roman (ce roman de la langue) dont l’intérêt réside dans la tension entre classicisme et modernité ne peut que concerner Libr-critique – comme objet par rapport auquel se définir.

SOMMAIRE
Richard Millet : "Le Ciel à Arras"
Christian Morzewski : "Richard Millet, langue du roman et roman de la langue"
Chantal Lapeyre-Desmaison : "L’Espace romanesque de R. Millet : un manifeste antimoderne ?"
Bernard Desportes : "Un chant crépusculaire"
Fabrice Thumerel : "Une vie parmi les ombres ou une écriture de l’entre-deux"
Jean-Yves Laurichesse : "Le Sentiment géographique de Richard Millet"
Charif Majdalani : "Les Trois Liban de Richard Millet"
Marilyn Mattar : "Le Murmure ou la taisure : considérations sur l’acte de lecture et l’acte d’écriture dans L’Amour des trois sœurs Piale"
Évelyne Thoizet : "Le Retentissement de la parole conteuse"
Alan Jackson : "En traduisant La Voix d’alto"
Gilbert Pons : "D’un clavier à l’autre, notes sur la musique dans l’œuvre de Richard Millet"
Sjef Houppermans : "Un “né de goupil”"
Sylviane Coyault : "Les Figures du dénouement dans l’œuvre de Richard Millet"
[+ Bibliographie]

Pour en savoir plus sur Artois Pesses Université : http://www.univ-artois.fr/français/apu Pour commander (diffusion SODIS/Gallimard) :
Université d’Artois, APU – Artois-Presses-Université
9, rue du Temple BP 665
62030 Arras Cedex
Tél. : O3 21 60 38 51

, , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>