[Livre] Philippe Forest, Le Roman, le Réel et autres essais

[Livre] Philippe Forest, Le Roman, le Réel et autres essais

février 12, 2007
in Category: Livres reçus, UNE
0 1167 3

reelforest.jpgPhilippe Forest, Le Roman, le Réel et autres essais. Allaphbed 3. Éditions Cécile Defaut, Nantes, 2007, 306 pages, 20 € ISBN : 978-2-35018-038-0
Quatrième de couverture
Un roman est-il encore possible aujourd’hui ?
Oui, à condition de se vouloir à la mesure modeste de l’impossible.
Le « réel » est l’impossible. L' »impossible » est le réel. Et le roman n’a de sens et de valeurs qu’à répondre à l’appel qu’il adresse à chacun de nous, produisant en retour l’écho de sa parole.
Cet appel est-il encore audible dans le monde où nous vivons ? La possibilité d’une parole en écho y existe-t-elle encore ?

Philippe Forest est l’auteur de nombreux essais et de trois romans parus aux éditions Gallimard : L’Enfant éternel (Prix Femina du Premier roman, 1997), Toute la nuit (1999) et Sarinagara (Prix Décembre 2004). Après La Beauté du contresens (2005) et De Tel Quel à L’Infini (2006), ce troisième volume d’Allaphbed rassemble une série d’études et de conférences, toutes récentes et souvent inédites, consacrées au roman moderne. A partir de ses propres livres et de ceux de quelques écrivains majeurs (depuis James Joyce et Georges Bataille, André Breton et Louis Aragon jusqu’à Alain Robbe-Grillet et Philippe Sollers, Kenzaburô Ôé et Philip Roth), Philippe Forest développe une vraie vision systématique du roman présent qui, renouvelant leur approche et leur interprétation, touche aux principales questions littéraires d’aujourd’hui et invite à les envisager de nouveau dans la fidélité à l’idéal moderne : répondant au réel et répondant de lui, le roman se trouve défini comme une expérience de l’impossible à la faveur de laquelle une figure du « Je » se réinvente à l’épreuve du monde.

Premières impressions

Après le court essai normatif de Jean Bessière, Qu’est-il arrivé aux écrivains français ? [ici], et la passionnante réflexion collective que des praticiens ont menée dans Devenirs du roman [ici], voici une nouvelle pièce au Dossier sur le roman contemporain : Philippe Forest propose avec brio une mise en crise des rapports entre « roman », « réel » et « Je » qui débouche sur une conception stimulante de l’écriture de soi et du réalisme. /FT/

, ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *