[News] Fin d'Inventaire/invention

[News] Fin d’Inventaire/invention

février 13, 2009
in Category: News, UNE
1 1173 1

  Comme l’a relayée déjà Poezibao, nous vous transmettons cette lettre de Patrick Cahuzac expliquant pour quelles raisons Inventaire/Invention disparaît. Cette disparition, malheureusement en augure bien d’autres, au sens où le désengagement des collectivités locales, de ce que nous savons, sera généralisé de plus en plus au vue de la situation économique tout à la fois nationale et régionale, ceci en relation avec des décisions précipitées de ce pouvoir inculte dont le seul credo est la rentabilité à tout prix. Cette crise pose, avec urgence, la question de la pérénité des activité culturelles, artistiques et littéraires en France, au sens où pour une grande part, elles sont liées aux subventions, et ne sont pas développées, pour les structures exigeantes qui poursuivent des horizons de recherche, par le mécénat d’entreprise. Comment réussir à poursuivre une programmation exigeante dès lors qu’il n’y a plus de fonds permettant d’organiser celles-ci ? Quels acteurs pourraient intervenir économiquement pour permettre aux structures établies dans toute la France de continuer leurs axes de recherche ? Cette crise économique, aux multiples ramifications et conséquences, imposent de réfléchir urgemment aux moyens dont nous pouvons tous disposer, si nous souhaitons que se poursuive la dynamique des litératures expérimentales ou des arts expérimentaux.

 ______________________________

Chers amis,
Au mois de décembre 2008 et, de nouveau, en janvier 2009, le Conseil général de Seine-Saint-Denis, notre principal partenaire depuis 10 ans, nous a refusé une subvention pour l’année 2008 et l’avance habituelle de notre subvention de fonctionnement, versée en début d’année, pour 2009. Il ne nous a pas été donné d’explication bien claire au sujet de ce désengagement brutal (d’autant plus brutal qu’une convention nous liait jusqu’en 2010).
La gestion de l’association ne saurait être en cause puisqu’en dix ans d’existence, nous n’avons jamais été déficitaires. Il semblerait que l’explication soit à chercher du côté de « la nouvelle politique culturelle » du conseil général de Seine-Saint-Denis, mise en œuvre depuis le changement de majorité politique de cette assemblée, en mars 2008…
Le Conseil général savait parfaitement qu’en agissant ainsi, il nous condamnait. Ce retrait brutal s’est en effet produit au pire moment de l’année, lorsque nos caisses sont vides. Il ne nous laissait aucune chance.
Comme il n’était pas dans les intentions de nos autres partenaires (Drac et Conseil régional) de pallier au désengagement du conseil général de Seine-Saint-Denis, nous avons été contraints de nous placer en cessation de paiement. La liquidation de l’association sera probablement prononcée dans les jours prochains par le Tribunal de Grande Instance de Paris.
Depuis les élections présidentielles de mai 2007, la vie de l’association était devenue difficile. L’État avait réduit son aide de près de 50%. Continuer n’allait pas de soi. Certains savent que je travaillais à peu près bénévolement depuis ce temps dans le but de préserver l’équilibre financier de l’association et de ne licencier personne. C’était précaire mais nous y arrivions. Les ateliers de lecture étaient conduits dans des dizaines de classe, en Seine-Saint-Denis principalement, les livres paraissaient, le site était vivant…
Inventaire/Invention a été une aventure intellectuelle et humaine extraordinaire. Elle a été possible grâce à des hommes et des femmes qui ont aimé ce projet et qui s’y sont reconnus, s’y sont investis, y ont cru. Je les remercie tous et toutes, du fond du coeur.
Patrick Cahuzac
le 9 fevrier 2009

 

, , ,
rédaction

View my other posts

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *