[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

février 26, 2012
in Category: News, UNE
0 1605 0

En cette période pré-électorale, plus que jamais il faut être artistiquement et intellectuellement libre & critique… À lire et à faire circuler : la déclaration "pour les arts et cultures numériques" ; à méditer : notre rubrique Libr-campagne (avec la participation du caricaturiste Joël HEIRMAN)… Cette semaine, ne manquez pas le dernier numéro de la revue EUROPE sur Henri Meschonnic (1932-2009). Enfin, nos Libr-événements (manifestation autour de "littérature et travail" à la Maison Guilloux de Saint-Brieuc, Liliane Giraudon sur Websynradio, nouvelle soirée de soutien à la slameure Katia Bouchoueva).

UNE : numéro spécial de la revue Europe sur Meschonnic (1932-2009)

Europe, n° 995 : "Henri Meschonnic", mars 2012, 18,50 €, ISBN : 978-2-35150-046-0.

Serge MARTIN : Henri Meschonnic, commencements.
Jacques ANCET : L’intime extérieur.
Jörgen TRABANT : Parler vers.
Régine BLAIG : Aller aux poèmes.
Henri MESCHONNIC : L’obscur travaille.
Marc PETIT : Un jardin secret.
Henri MESCHONNIC : Le masque, parabole du visage.

Claude TREINER et Jacques TREINER : Henri, cousin.
Michel CHAILLOU : L’amitié.
Jean-Luc PARANT : Comment ne pas croire ?
Gilles DELEUZE : Une lettre à Henri Meschonnic.
Claude RÉGY : La théâtralité inhérente au langage.

Gérard DESSONS : Note sur la critique.
Henri MITTERAND : Henri Meschonnic, la pensée du rythme.
Sandrine LARRABURU-BÉDOURET : De la pratique à la théorie : une pensée du continu.
Chloé LAPLANTINE : Point aveugle, point vital.
Philippe PAÏNI : Apprendre à lire avec Henri Meschonnic.
Marlena BRAESTER : Parcours du visage.
Giovanni DOTOLI : L’âme du dictionnaire.
Valérie DESHOULIÈRES : Pour sortir du pamphlet. La bêtise de l’intelligence selon Henri Meschonnic.

Henri MESCHONNIC : Dada, on ne joue plus.
Laurent MOUREY : Ce que toujours je chercherai.
Jérôme ROGER : Meschonnic vers Péguy. Une dette de reconnaissance ?
Marko PAJEVIÆ : Henri Meschonnic et Paul Celan.
Charles DOBZYNSKI : Une grande symphonie inachevée.
Bluma FINKELSTEIN : "Il n’y a pas de judéo-chrétien".
Jean-Michel ADAM : Le "bougé du texte" dans la théorie du langage.
Henri Meschonnic et Jorge Luis Borges.
Claude SICRE : Rencontre avec Henri Meschonnic.
Daniel DELAS : D’une géopoétique critique.
Serge MARTIN : Repères chronologiques et bibliographiques.

Déclaration "pour les arts et cultures numériques"

Merci de signer et de faire circuler la pétition

A Mesdames et messieurs les candidat(e)s aux élections présidentielle et législatives de mai et juin 2012,

"Nous, structures et professionnels oeuvrant dans le champ des arts et cultures numériques, produisons, soutenons et diffusons les créations artistiques ; nous accompagnons les pratiques culturelles des publics ; nous favorisons une éducation populaire numérique.

Nous défendons le modèle des cultures libres et la culture comme bien commun, la liberté d’expression et la neutralité du net.

À travers des actions sur les territoires,
– nous promouvons les usages, pratiques et cultures numériques qui bouleversent aujourd’hui la société toute entière ;
– nous prenons acte de l’évolution du statut de l’auteur liée à ces nouveaux usages ;
– nous créons les conditions d’une interdisciplinarité et d’une intersectorialité propres au numérique ;
– nous favorisons la diversité des formes et l’ancrage sur les territoires, mettant en relation artistes, publics et œuvres ;
– nous soutenons le rôle indispensable des acteurs des arts et des cultures numériques en contrepoint des industries culturelles.

Nous alertons, qu’à ce jour, l’Etat n’a examiné et pris en considération qu’une partie des mutations de la société sous l’effet du nouvel environnement culturel, le numérique. Concernant la création artistique et les cultures numériques, tout reste à faire.

Nous appelons à :
1° La création d’un Conseil National des Arts et Cultures Numériques, dont les missions,
– favorisent la diversité des pratiques culturelles numériques, et l’accès aux infrastructures nécessaires à leur développement ;
– structurent et soutiennent la professionnalisation de la filière et son développement économique ;
– développent une approche prospective autour des questions d’économies contributives,

2° La création d’un fond spécifique de financement de projets culturels et de la création artistique numériques, géré par un dispositif paritaire, notamment alimenté par la redistribution de produits marchands liés à cette activité. Cette dynamique participera à créer les conditions de modèles d’économie créative solidaire,

3° Un aménagement des lois et des dispositifs fiscaux et sociaux sur les cadres d’activités de ce secteur, en particulier en termes de convention collective et de statuts, de métiers et de formation professionnelle, concerté avec les instances concernées."

Cordialement,
Les signataires

Libr-événements

L’exposition, "Au travail… Zoom au féminin", se tiendra à la Maison Louis Guilloux du 1er au 15 mars 2012 (Saint-Brieuc). Le vernissage de l’exposition aura lieu le jeudi 8 mars, 19h30, à l’issue de la rencontre avec Fabienne Swiatly et son livre Gagner sa vie (début de la soirée à 18h15).

Cette rencontre vous est proposée dans le cadre des rendez-vous mensuel "Un jeudi, Un écrivain chez Louis Guilloux" sur la thématique "littérature et travail".

LILIANE GIRAUDON : Rendez-vous du 1er au 15 mars sur webSYNradio pour écouter la playliste de Liliane Giraudon.

POSTCARDS POUR ANTONIO GRAMSCI

" Ce qui manque, ce sont les voix. D’autres voix. Habitant autrement la bouche, les poumons, le foie et jusqu’aux os. Ces petites pièces sonores sélectionnées, je les ai imaginées comme de simples cartes postales adressées à Gramsci dont j’ai relu cet été les lettres de prison… J’ai songé à une petite écoute constellatoire, solitaire, innocente. A recevoir dans l’ordre ou le désordre. Un autre titre aurait pu être "A prendre ou à laisser"… On peut , les écoutant, ouvrir "les lettres de prison" et se souvenir de Gramsci… On peut aussi, tout simplement, regarder le visage de Gramsci. " /LG/

La Bobine : 42 Bd Clémenceau 38000 Grenoble Jeudi 08 Mars 2012 à 19H30 = Journée de la Flamme KAtiA BouchouevA ne perdra pas son triple A. (Concerts de soutien à Katia Bouchoueva, slameure menacée d’expulsion).

Libr-campagne

Merci au caricaturiste Joël HEIRMAN, dont on visitera le blog, d’avoir encore une fois accompagné avec talent la réflexion proposée, extraite cette fois de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Le Président des riches. Enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy, La Découverte/Poche, nouvelle édition revue et augmentée, 2011.

"Le capitalisme financier apparaît comme une économie capricieuse, sans la maturité du renoncement nécessaire, ni même celle de l’ajournement provisoire. C’est une vision à courte vue. Ainsi le néolibéralisme est un singulier retour d’âge par rapport à un capitalisme qui tenait compte des rapports de forces. Comme chez un enfant dont le surmoi en formation laisse encore passer les désirs fougueux et transgressifs, le système néolibéral apparaît comme puéril. […].

L’absence d’accès à la culpabilité, dimension de l’immaturité et de la perversion narcissique, liée à cet inachèvement de la construction de l’individu, explique l’apparent cynisme des dominants et tout particulièrement de ceux qui émergent de manière brutale à l’occasion de ces réussites accélérées par la financiarisation de l’économie" (p. 182).

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *