[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

septembre 2, 2012
in Category: Livres reçus, News
0 1501 1

Après la pause estivale, et avant que de découvrir le programme annoncé dans le dernier post, voici les premiers rendez-vous à ne pas manquer (revue Gruppen, Novarina au Théâtre du Rond-Point, L’Argent de Tarkos à la Gaité Lyrique, Manifesten) ainsi que le livre de la quinzaine (Acharnement de Mathieu Larnaudie). /FT/

Le livre de la quinzaine

Mathieu Larnaudie, Acharnement, Actes Sud, 22 août 2012, 208 pages, 19 €, ISBN : 978-2-330-01262-5.

L’acharnement dont il est question ici est celui d’une "plume" disgraciée qui, passée de l’agitation mondaine dans les hautes sphères du pouvoir à la réclusion dans une propriété campagnarde, continue malgré tout à rédiger des discours politiques. Ce travail de Sisyphe – plutôt que décisif – n’est interrompu que par les affaires domestiques, les séances de télévision – où Müller revoit les figures politiques qu’il a fréquentées – et les investigations des gendarmes, suite aux quelques victimes découvertes au fond du jardin, des suicidaires qui se sont jetés de l’ancien aqueduc romain.

Ce drame en cinq actes qui oscille entre la première et la troisième personne, le polar métaphysique et la satire politique, constitue bel et bien le pendant des Effondrés : après la chute des croyances ultra-libérales, celle des croyances dans le système de représentation politico-médiatique. S’appuyant sur une analyse discursive des plus minutieuses, Mathieu Larnaudie s’attaque à notre monde de simulacres. Rien d’étonnant, donc, à ce que la couverture cligne du côté de Bosch : ce monde des chutes est un monde déchu qui s’avère monstrueusement grotesque.

Libr-événements

Jeudi 6 septembre 2012 à 20H, librairie L’Atelier, 2 bis rue du Jourdain, 75020 Paris : rencontre à l’occasion de la parution du dernier numéro de la revue Gruppen (n° 5), ainsi que du livre de Robert Kadddouch, Des Mimes et des Murs, une nouvelle approche de l’enfant par la création (premier ouvrage de Gruppen éditions) – avec Robert Kaddouch, Laurence Gatti, Ilan Kaddouch, Yann Bagot, Pierre-Ulysse Barranque et Laurent Jarfer.

Du 6 septembre au 6 octobre, Théâtre du Rond-Point à Paris (salle Renaud-Barrault : 21H ; dimanche 15H ; relâche les lundis et 9 septembre), L’Atelier volant (texte, mise en scène et peintures de Valère NOVARINA). C’est avec plaisir qu’on retrouvera la troupe novarinienne pour la recréation de la première pièce de l’écrivain, farce caustique qui substitue à l’âpre lutte des classes la bouffonne lutte des langues. Recréation parce que le texte a bénéficié chez P.O.L d’une nouvelle édition en janvier 2010 (suppression d’un acte et nouvelle structuration de l’ensemble), mise aussitôt en scène à Genève par la compagnie des Cris.

Du 19 au 23 septembre, Théâtre de la Gaité Lyrique, L’Argent de Christophe Tarkos (Al dante, 1999 ; rééd. dans Écrits poétiques, P.O.L, 2008) : mis en scène par Anne Théron, avec Stanislas Nordey et Akiko Hasegawa (55 mn).
" Christophe Tarkos est un poète du flux verbal. Sa syntaxe explore le langage et fabrique une série de signes qui aboutissent à une langue nouvelle.
Dans son texte, L’argent, il interroge la valeur de l’argent, infiltrée dans toutes les réalisations et mouvements de l’esprit, tous les gestes, qui n’est pas restée dans le domaine des jugements, qui est une valeur vivante. Ce texte est essentiel, non seulement par sa beauté (sa virtuosité pourrait-on dire) mais parce qu’il décortique le sens jusqu’à l’os, et dénonce avec une évidence tranquille et perturbante le nerf de la guerre : l’argent.

L’argent, devenu pur flux financier, est une virtualité qui fonctionne sur des ordres donnés et des statistiques. L’argent n’a plus de support matériel, et pourtant il est aujourd’hui le flux dominant qui gère le monde."

Du 21 au 23 septembre, Marseille/La Ciotat, MANIFESTEN, manifestation proposée par les éditions Al Dante et la revue Attaques

Vendredi 21 septembre :
[à Marseille, aux Grands Terrains : 8, rue Viam à Marseille]
18h > présentation
Les produits de Palestine de Jean-Luc Moulène ;
19h > installation / performance
Submission de Fabienne Létang
20h > poésie / action
Lectures avec Amandine André, Oscarine Bosquet et Jérôme Bertin

Samedi 22 septembre :
[à Marseille, aux Grands Terrains]
19h > poésie action
Déclaration de Julien Blaine
20h > théâtre
Un arabe dans mon miroir
Texte de Riad Gahmi et Philippe Vincent, lu par la compagnie Scènes
22h > cinéma
projection du film erreur_1067 de Philippe Vincent (scénario de Pierre Grange et Philippe Vincent)

Dimanche 23 septembre :
[à La Ciotat, au café de la Renaissance]
invitation amicale du Cercle de la Renaissance
  à partir de 17h > poésie action
lectures et performances avec Oscarine Bosquet, Charles Pennequin et Jann-Marc Rouillan

Les Grands Terrains > 8 rue Vian, Marseille 6e. +33(0)9 54 20 15 85. Le café de la Renaissance > Avenue Maréchal Galliéni, 13600 la Ciotat.

, , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *