[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

mars 26, 2017
in Category: News, UNE
1 1712 12
[News] News du dimanche

En ce dernier dimanche de mars, hommage à Serge DOUBROVSKY (1928-2017), puis Libr-brèves : revues Ouste et Babel heureuse, C. Aurouet sur Prévert, A. Dhée et A. Mouton, 12e Festival de Poésie et de Performance...

 

Hommage : Serge DOUBROVSKY, un homme de passage (1928-2017), par Fabrice Thumerel

"Serge Doubrovsky, dans un enregistrement récent, disait ne pas vouloir mourir mais être mort. Son souhait s'est réalisé jeudi 23 mars à 4 heures" (Isabelle Grell). Les obsèques se déroulent mardi 28 mars 2017 à 15 h 00 au cimetière de BAGNEUX Parisien (il y a deux cimetières à Bagneux : le sien c'est BAGNEUX Parisien), 45 avenue Marx Dormoy, 92220 BAGNEUX.

On pourra (re)lire le plus long article qui lui est consacré sur LIBR-CRITIQUE : "Sujet SD". Voici ma présentation de son dernier livre : 

► Serge DOUBROVSKY, Le Monstre, tapuscrit originel inédit, introduction et entretien par Isabelle Grell, Grasset, automne 2014, 1696 pages, 36 €, ISBN : 978-2-246-85168-4.

C’est le genre de livre dont on ne peut parler tout de suite, du moins si l’on veut souscrire à la déontologie critique : pensez donc, la Recherche de Serge Doubrovsky, le livre d’une vie, un tapuscrit originel qui comptait 2599 feuillets avant de devenir Fils (1977) par la force des choses, Gallimard ayant refusé ce monstre-là. Écrit entre 1969 et 1976, ce flux de conscience dédié à celle qui est sa substance – sa mère – est régi par le martèlement de la machine – dactylométré, en somme.

Cette somme monstrueuse est en fait la première autofiction : "Fiction d’événements et de faits strictement réels ; si l’on veut, autofiction, d’avoir confié le langage d’une aventure à l’aventure du langage, hors sagesse et hors syntaxe du roman, traditionnel ou nouveau". Ce qui intéresse les chercheurs de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM), Isabelle Grell en tête : "un autofictionneur rédige-t-il ses textes autrement qu’un autobiographe ?" Mais surtout, allons à la question essentielle : pourquoi lire Le Monstre en plus de Fils ? Laissons la généticienne conclure : "Relu à la lumière des avant-textes, Fils refuse encore plus qu’avant d’être institué en une configuration de sens fini". /FT/

Libr-brèves

► On découvrira le dernier numéro de la revue OUSTE (Le Dernier Télégramme).

► Demain lundi 27 mars, de 15h à 16h, Carole Aurouet vous parlera passionnément de Jacques Prévert sur la Scène littéraire (M15) du Salon du Livre.

Jeudi 30 mars, 18H30 à Ent'revues (André Chabin / 4, avenue Marceau, 75008 Paris) : présentation du numéro 1 de la revue Babel heureuse, dirigée par François Rannou, qui sera éditée par Gwen Catalá.


Jeudi 30 mars, Librairie Charybde (129, rue de Charenton 75012) : pour fêter la parution de La Femme brouillon d’Amandine Dhée et de Chômage monstre d’Antoine Mouton, aux excellentes éditions de la Contre-allée, rencontre avec les deux auteurs, dans le cadre du Parcours des Libraires du Festival Raccords 2017.



Cette soirée sera animée par Julien Delorme, éditeur et organisateur passionné de soirées littéraires mettant en valeur des maisons d'édition alternatives.

Du 29 au 31 mars, il y aura du beau monde au XIIe Festival de Poésie et de Performance à Marseille :

 

, , , , , , , , , , , ,
rédaction

View my other posts

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>