[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

octobre 12, 2008
in Category: News, UNE
2 1381 0

  De retour du salon des revues et de la soirée à la SGDL du 10 octobre, nous nous consacrerons cette semaine encore aux Livres reçus comme à notre Quinzaine des revues. [ Pour faire vivre vos longues soirées d’automne, faire part de vos suggestions, partager nos libr-éclats… NE MANQUEZ PAS NOS NEWS !]

[+] Mais tout d’abord, pour ceux qui n’ont pu assister à la soirée du 10 octobre à la SGDL, un compte rendu, assez complet a été rédigé par le site d’Actualité littéraire. [Lire +]. Nous les en remercions vivement.

[extrait vidéo de la performance de Philippe Boisnard Claustrophobia. On peut voir cette séquence en démo d’écran ici.]

Blog à découvrir

WRATH, ce blog ne parle pas de littératures contemporaines. Et pourtant, envie de vous en parler. Ce blog, cynique et critique, décortique les petits arrangements éditoriaux, les stratégies du milieu germanopratin, les prétentions abusives (mais elles le sont toutes) et les magouilles en tout genre. Blog hyper-subjectif, mais un vrai bonheur pour ceux qui veulent saisir à la volée le monde littéraire tel qu’il a lieu.

Revues reçues

[+] REVUE : Lgo / Le Grand os, Toulouse, 2008, 15 €, revue & CD.

On verra et entendra avec grand intérêt Jean Monod et Cosima Weiter, on se plongera dans la C.O.N (Cosmologie Onuma Nemon)…

[+] Passage d’encres, n°33, Poésie numérique. Coordination Alexandre Gherban et Louis-Michel de Vaulchier. ISSN : 1271-0040 // ISBN : 978-2-913640-94-8. 156 p. 20 €. Ce numéro concerne la poésie numérique et se construit à partir d’un séminaire qui se tient une fois par mois à Paris : avec Philippe Bootz, Serge Bouchardon, Evelyne Broudoux, Jean Clément, Luc Dall’Armellina, L.M de Vaulchier, A. Gherban, Tibor papp, Alexandra Saaemmer, Antoine Schmitt. Ont été invités pour ce numéro Philippe Castellin, Philippe Boisnard et Francis Edeline. En deux parties, le numéro laisse une grande part tout d’abord aux réponses des artistes à un questionnaire concernant la poésie numérique. Cette partie permet de mieux saisir certains enjeux de la poésie numérique et de comprendre ce que l’on appelle poésie numérique, ou encore littérature liée à l’informatique. La seconde partie est une succession d’articles, plus ou moins approfondis, sur des particularités de ces créations.

[+] TINA, The is no alternative littératures, n°1, ed. è®e, ISBN : 978-915453-48-5. 187 p. 10 €. Une revue à découvrir, une revue à laquelle il faut s’abonner, une revue qui fait du bien, en tout cas pour nous, à Libr-critique. Je l’avais dit, une forme d’endormissement apparaissait au niveau éditorial par rapport aux potentialités expérimentales et exploratoires. Ici avec TINA, nous avons à faire à de nombreuses pistes intéressantes. Et pour cause, le comité de rédaction est composé en grande partie d’écrivains que nous avons remarqués ici : Eric Arlix, Chloé Delaume, Hugues Jallon, Dominiq Jenvrey, Emily King, Jean-Charles Massera, Jean Perrier, Guy Tournaye. Nous reparlerons plus longuement, bien entendu, du contenu de ce numéro 1.

LIVRES REÇUS :

Pierre Jourde & Éric Naulleau, Le Jourde & Naulleau. Précis humoristique de littérature. Mango, 2008, 192 pages, 13,50 €. En librairie le 17 octobre, la nouvelle édition du "petit livre noir du roman contemporain" épingle de nouvelles proies à son tableau de chasse : Marc Lévy, Anna Gavalda, Florian Zeller, Patrick Besson ; Yannick Haenel, François Meyronnis et Frédéric Badré.

Cyrille Martinez, Bibliographies, 5ème République, Premiers ministres & présidents, ed. Al dante, 143 p, ISBN : 978-2-84761-982-9, 15 €. 4ème de couverture : Dix-huit Premiers ministres. Six Présidents de la République. Vingt-quatre bibliographies.

La Rédaction, Valérie par Valérie, ed. Al dante col. Réalités non couvertes, 290 p. ISBN : 978-2-84761-905-8, 20 €. 4ème de couverture : Valérie est une jeune femme, ex-modèle photo. Elle a connu une brève période de visibilité publique pour avoir participé à la saison numéro 2 d’une émission de téléréalité durant laquelle, chaque fin de semaine, elle devait attendre qu’un gentleman célibataire la laisse continuer d’être à l’écran avec l’apparence d’essayer de le séduire. Maintenant elle a passé trente ans et elle désire s’exprimer par écrit : La Rédaction a décidé d’être son nègre.

Frédéric Poincelet, Poésie, ed. de la cinquième couche, 150 p. ISBN 978-2-930356-38-9. Prix non indiqué (on va se renseigner). [NdR] Livre étrange s’il en est : Poésie est constitué de dessins appartenant au mouvement zin’art, comme on peut le voir avec la revue Frédéric Magazine, auquel participe Frédéric Poincelet. Sous chaque dessin, une légende, simple, descriptive, anodine. Tous ces dessins sont en rapport au quotidien, et sont classés dans des chapitres conduisant à un épilogue. Cet objet se détache grandement de ce que l’on voit communément, au sens où son hybridité reste totale, alors que lorque l’on voit des dessins apparaître dans un livre, c’est souvent comme accompagnement, cela n’apportant rien à l’ensemble. Ici tel n’est pas le cas, car le dessin est lieu poétique, d’une poétique de l’existence, qui trouve son sens dans la composition simple et radicale du trait.

Christophe Macquet, Cri & co, ed. Le grand os, col. qoi. 83 p. ISBN : 978-2-912528-06-3; 15 €. [4ème de couverture] fais gaff’ au rythm’ fais pas d’impair c’est quasi-l’essentiel coco.

Gauthier Hérol, Soirées, ed. Chalut-mots, 342 p. 978-2-9532131-1; 22 €. [4ème de couverture] Un livre de bord, copieux, foisonnant, bondissant, cruel, sensuel, savant et facétieux, qui séduira les aventuriers des temps modernes, les navigateurs, les voyageurs, les collectionneurs, les gastronomes, les mélomanes, les érudits, les lecteurs de Joyce, de Melville, de Conrad, de Thomas Pynchon… Un livre au long cours (il y aura des suites…) qui happe le lecteur, l’entraîne, le berce et le secoue sans merci sur les flots impétueux du temps. 

  En tout cas, ce roman plein de fantaisie qui offre un bel effort formel (construction, typographie) atteste, s’il en était besoin, la créativité de ceux que l’on appelle avec condescendance "les petits éditeurs". (Quels "grands éditeurs" prêteraient attention à ce genre de texte hors normes ?).

LIBR-ÉCLAT

Avant même sa sortie en librairie, ajoutons au Jourde & Naulleau un petit exercice – du genre dont les deux compères raffolent…

Afin de vérifier que le prix Nobel de littérature demeure le plus grand, le plus noble et le plus authentique –  décerné par le jury le plus lucide et le plus lettré -, il suffit de tenter cette petite expérience : si vous le supportez, lisez, sinon la totalité de l’œuvre, du moins cinq livres de Le Clézio (la quintessence de son œuvre, pour ainsi dire) ; si vous le pouvez, faites de même avec le dernier Nobel français, Claude Simon… Que déduisez-vous ?

 

 

, , , , , , , , , , , , ,
rédaction

View my other posts

2 comments

  1. cp

    arrivent les politiques. arrivent les politiques avec les concertations pour ventres creux. ventres creux ou bombés arrivent les politiques avec des messages en forme de couilles d’obus. couilles d’obus à bourrer les culs mous. arrivent les politiques et les gens avec aussi dedans. arrivent les gens avec les mêmes gueules en forme de couilles d’obus. les gens gueules remplies au mépris couille d’obus. arrivent les gens la crotte encore qui pend au cul. les gens encore la crotte et les politiques restructurantes au cul. les politiques restructurantes avec les gueules à couilles d’obus dedans. arrivent les gens. les gens qu’on dit c’est plus les gens. les gens qu’on devrait dire techniciens de surface. les gens qu’on balaye la planète. arrivent les gens qu’on dit va balayer plus loin ta gueule si j’y suis. les politiques dans la gueule de qui j’y suis avec les messages à bourrer les culs mous. messages pour crottes au cul et balayeur de surface planétaire. la surface planétaire dans ton cul à les gens. arrivent l’art et la politique dans les gens couilles d’obus. arrivent enfin l’art et enfin la politique avec la bande des philosophes armés. les philosophes en bande armée dans des grottes. les philosophes qui bandent dans la grotte avec les politiques qui bouffent le bifteck. le bifteck à grenouille de les gens pompe à cul. pompe à bière et pompe à fric. pompe à fric bourrée aux as et pompe à bière bourrée dans cul sécurit. bourrage dans cul sécurit à les gens. arrivent enfin les gens. arrivent enfin les politiques aux couilles mortes et pleines. fouille au cul sécurit. fouille et palapation crotte au cul avec la bande des philosophes armés. pompe à fric et pompe à bière avec de l’art remplie au noir sécurit. arrivée dans l’art avec les philosophes bande armée et fouille au cul sécurit. culs des noirs sécurit et viande grillée petits fours. petits fours avec pompe anale ou bière au bide. petits fours avec bourrage de gueule et opération sécurit. bourré comme des culs dans la grotte. la tête des gens de l’art bourrée comme des culs dans la grotte. la tête des gens de l’art des pompes à bière remplies aux noirs sécurit et séminale sécu. fouille et palpation avant les discours couilles d’obus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *