[News] News du Dimanche

[News] News du Dimanche

mai 17, 2009
in Category: News, UNE
0 1654 7

Opération Libr-mai [libr.critik@yahoo.fr] : continuez de nous envoyer vos textes et/ou créations visuelles et sonores… Vu le succès rencontré, les contributions retenues seront régulièrement mises en ligne jusque fin juin.
Ce dimanche, ne manquez pas notre aperçu du programme à venir, le deuxième volet de notre rubrique consacré à Publie.net, nos Libr-brèves et nos Libr-recommandations.

Libr-critique : aperçu du programme à venir et rappels utiles

À venir :

* Libr-mai : Cuhel, Justamante, Prigent, Richard, Ritman…

* Manières de critiquer : S. Baquey, "La Poésie aujourd’hui et les conditions du jugement critique" ; F. Thumerel, "Pour une sociogénétique littéraire".

* Le Roman contemporain, trajectoires et territoires : sur Nihil, inc. de Sylvain Courtoux.

* Chroniques : sur Christian Prigent, quatre temps. Rencontre avec Bénédicte Gorrillot ; Clément Ribes, La Question ; Hypnos (Exposition à l’Hospice Comtesse de Lille et catalogue de l’exposition) ; Jérôme Mauche, Le Placard en flammes

* Revues : TINA, n° 3 ; L’Étrangère, n° 21…

Libr-critique en bref :

* Libr-critique, c’est, depuis début 2009, une entrée en moyenne tous les deux jours et des dizaines d’auteurs publiés ou traités.

* Libr-critique est, en France, l’un des seuls sites qui combine créations multimédias, textes théoriques et critiques, chroniques et actualités littéraires, entretiens filmés ou écrits et publications de colloques universitaires. Ses membres (co)organisent – ou, du moins collaborent à – divers festivals et manifestations.

* Les libr-visiteurs (28 à 35 000 différents / mois : source OVH) sont écrivains, universitaires, étudiants, amateurs passionnés ou appartiennent aux sphères de l’édition et de la culture (au sens large).

* Tous renseignements utiles se trouvent dans la seconde colonne à droite de la UNE : derniers livres recensés dans "Place des libraires" ou publiés par les rédacteurs, "Présentation de Libr-critique", "Service de presse"…

* Tout aussi important : tout en haut, au-dessus du logo de LC, les différentes rubriques (posez votre souris, sélectionnez et reparcourez nos centaines d’entrées !) ; dans la première colonne à droite de la UNE, le moteur de recherche général, les commentaires…

* Chaque entrée en UNE, postée par la rédaction pour toute information ou collaboration extérieure et par un membre précis de LC pour toute contribution personnelle, comporte un titre (voire un auteur, lorsqu’il ne s’agit pas d’un des membres de LC), suivi d’un bandeau, d’une présentation et d’une invitation à lire la suite.

* La modération, qui vise à prémunir le site contre tout propos hors sujet ou toute vaine polémique, est sous la responsabilité des deux rédacteurs, Philippe BOISNARD et Fabrice THUMEREL. Libr-critique admet tout point de vue du moment qu’il est argumenté.

* Vous êtes invités à participer aux débats par le biais des commentaires ; par ailleurs, vos suggestions et contributions sont les bien venues…

PUBLIE.NET

Nous poursuivons cette semaine l’exploration de la plate-forme numérique dont le maître d’œuvre fait partie de ceux qu’on ne présente plus : François Bon, l’un des principaux acteurs du Net littéraire depuis le lancement de son Tiers-Livre. On goûtera d’ailleurs sa toute récente Société des amis de l’ancienne littérature, 46 fictions brèves pour 196 pages (texte + images) :  "le livre, l’ordinateur et la ville comme nouveaux thèmes de littérature fantastique ?"

Concentrons-nous aujourd’hui sur deux collections : la première est dirigée par un collectif anonyme et la seconde par François Rannou.

* Palimpsestes propose diverses réécritures, dont le principe est exposé par les responsables :
"Tous les textes proposés ne peuvent excéder 5 pages A4 et aucun d’eux ne sera signé.
En effet, l’idée est de proposer une collection de textes anonymes écrits par des contemporains, des auteurs connus, d’autres moins. Une telle collection a pour ambition de briser les mécanismes d’identifications littéraires, tout en les mettant en exergue.
Nous, responsables de cette collection resterons également anonymes.
Oui, une tendance de la critique littéraire encourage aujourd’hui la prise en considération de l’écrivain comme figure sociale, et fait des textes littéraires des espaces indissociables des espaces de communication. Pour autant, ne sommes nous pas écrasés par l’excès d’auteurs, ne serait-ce, par exemple, que dans les réseaux éditoriaux qui refusent à certains de se faire un nom ? Qu’en est-il du nom ? L’écriture ne doit-elle pas être reconsidérée comme la somme de ces écritures constitutives de l’écrivain, cette figure à la fois unique et multiple ? Aussi, l’individu étant pluriel, son œuvre en devient anonyme par excès d’auteurs…"

* L’Inadvertance (François Rannou) :
"Je souhaite qu’ au moment où les maisons d’édition de poésie et de littérature ont de plus en plus de mal à exister sous forme « papier », puisse se créer ici un espace pour les poètes qui soit un lieu de création, de réflexion, d’essais, d’expérimentations (et de collaborations aussi avec des plasticiens ou musiciens par exemple). Y seront publiés : livres inédits, livres anciens introuvables (par exemple lorsque l’éditeur a disparu), essais, réflexions… Ce sera la collection l’inadvertance.
Cette collection a démarré en mars 2008. M’a, depuis, rejoint dans l’aventure le poète Mathieu Brosseau. Le rythme de nos publications tient du fleuve tranquille même si parfois son débit peut s’accélérer. Il nous semble que l’essentiel est une navigation au long cours…
Voici les auteurs dont le travail aujourd’hui nous importe, souvent à découvrir (c’est l’espace privilégié des nouvelles voix), encore et toujours à redécouvrir… Vannina Maestri Patrick Beurard-Valdoye Alain Hélissen Olivier Goujat Marie Etienne & Antoine Vitez, le roman du théâtre Jean-Pierre Chevais Jean-Gabriel Cosculluela Jean-Claude Schneider Jean-Patrice Courtois Dominique Quélen Mathieu Brosseau Anne de Staël Thomas Augais Mathieu Nuss Philippe Cou Pascal Boulanger Dominique Grandmont Franck-André Jamme Hélène Sanguinetti David Christoffel André Markowicz …"

Libr-brèves

[+] Du 3 au 20 juin 2009, Maurice Taszmann sera en résidence à Montreuil-sous-Bois (93) : de Berlin à Paris pour une réflexion sur le NON TRAVAIL. Ateliers d’écriture avec les Kœurpurs (Didier Calléja).

La Mach’inante / 26rockbrown : Centre des Arts du Haut-Montreuil, 20 rue Rochebrune ; Renseignements au 01.48.51.02.54. / koeurpurs@gmail.com.

[+] Pétition pour défendre le SERVICE PUBLIC en France : Si elle atteint 10 % du corps électoral, le gouvernement sera obligé de faire voter un referendum, comme il est stipulé dans les textes de la Constitution (soit 4, 4 millions de signatures, c’est énorme, bien sûr, mais réalisable si chacun y contribue un tant soit peu).

 

Libr-recommandations

[+] L’Objet homosexuel – Etudes, constructions, critiques. Sous la direction de Jean-Philippe Cazier. Éditions Sils Maria, 2009, 224 pages, 23 euros, ISBN : 2-930242-59-0.

"Les textes composant ce volume s’intéressent aux sciences sociales, aux sciences humaines ainsi qu’à la philosophie, mais aussi à la littérature. Ils examinent : 1) comment ces différents domaines ont abordé l’étude de l’homosexualité ; 2) comment des études menées dans le champ des sciences humaines et sociales ou de la philosophie peuvent mobiliser des préjugés, paradigmes et problèmes aboutissant à la construction d’un certain objet (ou d’objets) homosexuel ; 3) comment cette construction, ce qu’elle présuppose et implique, peuvent être critiqués, remis en question et dépassés, par exemple avec l’introduction de nouveaux paradigmes ou à travers les études de genre ou les études queer, etc. Chacun de ces textes, de manière personnelle, examine un aspect particulier de la production de l’objet homosexuel pour en faire apparaître les limites mais aussi pour construire de nouvelles configurations. Il ne s’agit pas d’être exhaustifs mais de proposer des échantillons d’analyses portant sur des points précis et particuliers. Il nous semble que, pour l’instant, des approches plurielles et circonscrites sont plus favorables qu’une approche unitaire et totalisante à ce travail critique et d’invention – une interrogation plurielle des « objets », pour une subjectivation plurielle."

– Jean-Philippe Cazier, L’objet homosexuel : de l’objet au sujet ? ;
– Samuel Minne, Le militantisme critique : la reconstruction de l’homosexualité par les sciences humaines ;
– Samuel Lézé, François Masure, Homosexualité, ordre symbolique et anthropologie : analyse d’une controverse ;
– Gonzague de Larocque, Naissance du concept d’homosexualité ;
– Alexis Annes, Constructivisme social et théorie queer : vers une double approche de l’objet homosexuel en sociologie ;
– Alain Ducousso-Lacaze, Que nous dit l’homoparentalité de l’homosexualité ? Une approche psychanalytique ;
– Patrice Vibert, L’objet homosexuel et l’identité : deux impensés de la psychanalyse ;
– Stéphane Nadaud, Ni homo, ni hétéro : l’homosexualité existe-t-elle encore ? ;
– Rommel Mendès-Leite, Sciences sociales : l’importance du sens et du contexte ;
– Christophe Broqua, Une découverte scientifique récente : l’homosexualité en Afrique ;
– Gabriel Girard, De quel homosexuel parle la prévention du sida ? La question du « bareback » ;
– Christophe Premat, Les réactions à l’égard de l’homosexualité : l’apport de la sociologie béhavioriste ;
– Lionel Thelen, Laud Humphreys et la controverse de « Tearoom Trade » ;
– Pierre Verdrager, Retour sur « L’homosexualité dans tous ses états » ;
– Eric Chaux, Le déni d’existence ou le syndrome « Fadigati » ;
– Colin Giraud, Les « quartiers gays » : un nouvel objet sociologique ? ;
– Frédéric Vincent, La socialité dionysiaque au cœur de la tribu homosexuelle. Une intuition de Michel Maffesoli ;
– Natacha Chetcuti, Les normes conjugales selon l’identification du sexe/genre et le contexte socio-sexuel ;
– Cécile Voisset-Veysseyre, De l’afemme, ou la fin de l’objet homosexuel comme catégorie de sexe ;
– Marlène Benquet, L’Eutopie homosexuelle ;
– Patrick Cardon, La bataille du « genre » ;
– Massimo Prearo, D’une problématique existentialiste dans l’abord de l’homosexualité.

[+] Jacques Bouveresse en DVD : Le besoin de croyance et le besoin de vérité et Les intellectuels et les médias. Deux films de Gilles L’Hôte, À la source du savoir. Chapitrage, biographie et bibliographie de Jacques Bouveresse. Suppléments vidéo: Pierre Bourdieu et le regard méchant de la science, La liste du journaliste, Le savoir libère-t-il ? Croyance et Marché.

"Les politiques, publicitaires, experts, journalistes, philosophes et autres nous racontent des histoires à propos desquelles il est légitime de se demander si on doit les croire. Doit-on croire que de passer de l’opposition à la majorité n’est qu’une mise à disposition de compétences ? Que la berline qui roule en silence sur une petite routé d’Ecosse n’a qu’à être désirée ? Qu’il faut boire deux litres d’eau minérale par jour ? Que le marché du travail n’existe que pour permettre aux gens de se réaliser ? Que l’Amour gouverne le monde ? Qu’il y a une vie après la mort ? Que réduire l’impôt des riches va relancer la croissance ? Où est la vérité et quel poids lui reste-t-il ? Mais tenons-nous vraiment à la connaître ? Le faux et l’erreur ne seraient-ils pas plus importants pour nous que la vérité, à laquelle nous sommes censés tenir passionnément ? Nietzsche a même dit que la naissance d’une illusion a été une exigence de la vie. Cependant … les dangers de l’illusion sont bien réels… Ces questions et bien d’autres du même genre sont traitées dans ces deux fi lms par Jacques Bouveresse. Infl uencé par Wittgenstein, le Cercle de Vienne et la philosophie analytique, Jacques Bouveresse plaide pour une forme de rationalisme que l’on pourrait appeler « satirique ». Il a étudié aussi bien les oeuvres d’écrivains comme Robert Musil et Karl Kraus que celles de la philosophie de la logique et du langage, de la philosophie des mathématiques et de la philosophie des sciences. Il est aussi connu pour des ouvrages critiques sur les impostures issues d’une partie de la philosophie française des années 1970-1990 et sur celles de la presse, en particulier du journalisme philosophique à sensation. Il est aujourd’hui Professeur au Collège de France, où il occupe la chaire de Philosophie du langage et de la connaissance, succédant à un de ses maîtres et amis, Jules Vuillemin."

, , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *