[News] Rendez-vous à ne pas manquer...

[News] Rendez-vous à ne pas manquer…

janvier 24, 2012
in Category: News, UNE
0 92 0

À partir de ce soir même, voici quelques RV marquants autour de HP-process (Philippe BOISNARD et Hortense GAUTIER) ou de l’écriture du travail…

HP-Process

► Performance CONTACT dans le cadre de Scènes poétiques, cycle de poésie parlée en compagnie de Jean-Pierre Balpe le mercredi 23 janvier, 18h30 à l’Ecole Normale supérieure de Lyon ENS – Salle de conférence de l’IFE (15, Parvis René Descartes 69007 Lyon // métro Debourg >> entrée libre).

Conférence dans le cadre du séminaire "Histoire des arts : créations littéraires et arts numériques" le jeudi 24 janvier (9h-12h).

► Sur le site même de HP-process, on remarquera l’installation "Le fantôme grandit sous la main qui écrit"…

Ecrire le travail

Inauguration de l’exposition "Ecrire le travail", ce 24 janvier à 19h. Exposition inédite réalisée à l’occasion du festival "Filmer le travail" 24 janvier-13 février 2012, Médiathèque François Mitterand de Poitiers.

Pour l’inauguration :
- Lydie Salvayre lira un texte inédit : "AVERTISSEMENTS ET PRECONISATIONS AUX CHEFS D’ENTREPRISES AFIN DE LES PREMUNIR CONTRE LE RESSENTIMENT DE LEURS EMPLOYES"

- Jean-Charles Massera lira "Savoir quel appauvrissement de la communication nous voulons mettre en œuvre (Le dirigeant)"

Ecrire le travail. En chantier : Portraits et autoportraits au travail.
Le portrait et l’autoportrait.
Deux genres aux croisements des arts, et à ce titre réunissant différentes pratiques artistiques autour du travail : filmer, écrire, photographier le travail.

Deux genres où le travail est envisagé du point de vue de l’humain, des conditions de travail et des cadres (comme on parle d’un cadre de vie) de travail.
Deux genres où se mêlent de manière complexe le document et la fiction.

L’exposition, en chantier et inédite, réunit cette année
  * Des autoportraits photographiques de Pierre Béteille. De l’œuvre photographique de celui qui se définit comme photographiste ou faiseur d’images, dont le travail associe photographie et retouche, on a isolé ici 13 autoportraits de l’auteur au travail, ou en travail, où l’autodérision permet de jouer avec l’autoportrait comme fiction de soi et comme dénonciation humoristique de certains aspects du travail contemporain.

* La trace de l’exposition "Under The Résultats" de Jean-Charles Massera.
Des photographies d’une exposition urbaine, réalisée par Jean-Charles Massera. Cet affichage dans l’espace public a eu lieu du 13 mai au 1er juillet 2008 à Rennes dans le cadre de la Biennale d’Art Contemporain, les Ateliers de Rennes : "Valeurs croisées".

* Des portraits et autoportraits textuels, littéraires.
Depuis une trentaine des années, les écrits sur le travail se multiplient, renouvelant en partie les formes littéraires (récits poétiques, fictions critiques…) afin de mieux s’accorder aux nouvelles représentations du monde du travail, donc du temps présent. Les extraits choisis ici donnent un aperçu de la variété de ces écrits, qu’il s’agisse du travail industriel (Robert Linhart, François Bon, Leslie Kaplan, Martine Sonnet), du travail tertiaire (Thierry Beistingel, Jean-Charles Massera, Yves Pagès, Joachim Séné) évoquant les lieux et les personnes au travail, ou d’écrits dénonçant les mécanismes du pouvoir au travail en s’attaquant à ceux qui les mettent en œuvre, avec humour (Lydie Salvayre) ou de manière plus dramatique (Marie Pezé).

* Des portraits de films documentaires.
Filmer le travail, c’est souvent filmer une prise de parole personnelle sur le travail. Dans les extraits choisis, des hommes et des femmes disent le travail, en dehors de l’usine, contre elle, contre la reprise du travail ; à l’intérieur de l’usine avec les mots d’écrivains, qu’ils reprennent, interprètent.
Extraits de La Reprise du travail aux usines Wonder (1968) – film des étudiants de l’IDHEC ; Avec le sang des autres (1974) – Bruno Muel ; Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés (2005) – Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil ; La Tôle et la peau. Dire l’usine (2010) – Claude Hirsch.

* Des textes issus d’atelier d’écriture.
Des mythologies du travail contemporain et des lettres de non-motivation ont été rédigées par les étudiants de licence de lettres de la faculté des Lettres et Langues de Poitiers. Les visiteurs de l’exposition sont incités à contribuer à cet atelier d’écriture – work in progress -, à cette exposition en chantier, en rédigeant leurs lettres de non-motivation.

Exposition réalisée par "Filmer le travail", en collaboration avec la médiathèque François Mitterrand, les Yeux d’Iso, et l’Université de Poitiers (laboratoire GRESCO et Association culturelle de l’UFR Lettres et Langues).

► Ces auteurs, on les retrouvera au fil de la conférence que donnera Fabrice Thumerel le 4 février 2012, lors du colloque "Et voilà l’travail !", organisé par le CRILJ au Conservatoire National des Arts et Métiers (292, rue Saint-Martin 75003 Paris) : « Les représentations du monde du travail dans les fictions narratives contemporaines : le renouveau du "roman social" » (approche sociopoétique).

, , , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>