[News] (s)édition et terrorisme..., par Thierry Guichard

[News] (s)édition et terrorisme…, par Thierry Guichard

mai 20, 2009
in Category: News, UNE
0 1388 1

Nous avons décidé de faire nôtre l’appel de Thierry Guichard, directeur du Matricule des Anges, abasourdis par cette nouvelle pièce au dossier antidémocratique en France… Les dernières nouvelles, plutôt meilleures, ne changent rien aux faits.

On a appris hier la mise en garde à vue de deux couples d’éditeurs que l’on connaît bien. L’arrestation a été menée par la police judiciaire de Marseille et les forces de l’anti-terrorisme. Il est vrai que François Bouchardeau qui dirigeait HB éditions (avec sa femme arrêtée aussi) jusqu’au dépôt de bilan il y a peu est un éditeur dangereux : il publie du roman, de la nouvelle. De même Samuel Autexier qui avec sa sœur ont dirigé un temps une collection chez Agone et publient la revue Marginales. Ces quatre-là ont commis un crime très grave, susceptible de porter atteinte à la sûreté du pays : ils ont manifesté à Forcalquier (haut lieu du terrorisme) au sein du comité de sabotage de l’anti-terrorisme au nom de quoi la France tient prisonnier depuis plus de six mois Julien Coupat (ancien directeur de la revue Tiqqun).

Dans quel pays vivons-nous où les auteurs et les éditeurs sont assimilés à des terroristes dès lors que les idées qu’ils professent ne conviennent pas à quelques-uns? Dans quel pays vivons-nous où le moindre délit (ici : avoir donné l’adresse du directeur central du renseignement intérieur Bernard Squarcini qui n’a pas dû apprécier le risque d’être dérangé dans sa propriété secondaire) vaut une garde à vue pouvant atteindre les 96 heures? Dans quel pays vivrions-nous si nous ne réagissions pas à ça ?

Quelques liens : http://www.lekti-ecriture.com/bloc-notes/
http://www.soutien11novembre.org/
http://www.millebabords.org/spip.php?article11356

Un communiqué tout frais de la Ligue des Droits de l’Homme :
http://www.millebabords.org/spip.php?article11361
et http://www.wikio.fr/news/François+Bouchardeau

Dernière minute :

François et Johanna Bouchardeau, Samuel et Helena Autexier viennent d’être libérés de leur garde à vue. Ils sont ressortis sans mise en examen, et avec leurs ordinateurs ce mardi soir.
En revanche, la garde à vue de Bruno Chiambretto, membre du comité de sabotage de l’anti-terrorisme, a été renouvelée de 24 heures. Bruno Chiambretto était venu rendre visite hier à Marseille à ses amis à l’hôtel de police avec une élue régionale des Verts, Andrée Reversat, et le vice président de la Fédération des Bouches-du-Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH). Ces deux derniers sont ressortis mais pas Chiambretto qui a été retenu par les policiers.
Ces derniers rebondissements n’enlèvent rien au caractère affligeant de cette affaire. Faire intervenir l’anti-terrorisme et l’arsenal d’exception pour un tract qui soutenait Julien Coupat, voilà qui définit assez mal ce qu’on appelle la démocratie.
Le moins que l’on peut faire aujourd’hui, c’est de continuer à dénoncer ces dérives.

, , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *