[News] Valère Novarina, L'Avant-Dernier des hommes au Lavoir Moderne Parisien

[News] Valère Novarina, L’Avant-Dernier des hommes au Lavoir Moderne Parisien

novembre 9, 2018
in Category: News, UNE
0 747 29
[News] Valère Novarina, L’Avant-Dernier des hommes au Lavoir Moderne Parisien

En 1995 le Lavoir Moderne Parisien accueillait Vous qui habitez le temps, pièce de Valère Novarina dans la mise en scène de Claude Buchvald. Ce fut un événement qui inaugura une relation durable entre un lieu singulier et un auteur qui ne l’est pas moins. Il y a là une affinité élective qu’au cours des années plusieurs rendez-vous vinrent confirmer : rencontres, lectures, spectacles, en particulier, durant l’année 2006, les journées consacrées avec un grand succès aux « Nourritures Novarina ». Aujourd’hui nous sommes heureux de poursuivre ce dialogue en invitant à nouveau Valère Novarina pour ses lectures d’ Une langue inconnue et du prologue du Drame de la vie. Et d’accueillir les représentations de L’Avant-dernier des hommes (Editions P.O.L.) joué par Claude Merlin de retour au Lavoir Moderne Parisien du 21 novembre au 1er décembre.

« Vingt ans après reprendre L’Avant-dernier des hommes au Lavoir Moderne Parisien, c’est revenir à la maison.
Un spectacle est un organisme vivant. Le sol où il a pris naissance, c’est le terreau primitif. D’y avoir séjourné dans les commencements, en avoir inhalé l’atmosphère si particulière, s’y être confié jusqu’à en être imprégné, et comme irradié (car entre ces murs marqués de traces, chargés de dépôts, s’activent en confidence des forces latentes et se perçoit une forme de rayonnement), L’Avant-dernier des hommes a cherché son allure et, glissant sur son erre, s’est ouvert à toutes les métamorphoses possibles, ultérieures. Le Lavoir n’est pas un espace neutre, une boîte noire; entre veille et rêve il médite, murmure d’anciennes histoires, chantonne des secrets et invite à la conversation ceux qu’il accueille. C’est cette conversation entre ce lieu et la figure qui l’a un temps habité qui se retisse aujourd’hui, c’est à dire entre deux présences qui échangent leur mystère tapi sous l’évidence. Ce ne serait donc être ce qu’on entend généralement par une « reprise » . Il n’y a pas de « reprise », pas plus que dans le dialogue entre la cave et le vin qui durant des années n’a cessé de mûrir. C’est toujours autre chose qui émerge. Le théâtre est un organisme vivant. » (Claude Merlin).

Précédé de lectures de Valère Novarina :
– Le 21 novembre à 19H30 / « Une Langue inconnue »
– Le 28 novembre à 19H30 / Prologue [Ouverture du Drame de la vie]

PLUS D’INFORMATIONS : ICI.

Du 21 novembre au 1er décembre, réservation pour L’Avant-Dernier des hommes : ici. Tarif plein : 18€ / Tarif réduit (chômeur, habitant du 18ème, étudiant, retraité, tarif donateur) : 15€ / Tarif jeune (-26ans, minimas sociaux, intermittent) : 10€.
Réservations : reservation@lavoirmoderneparisien.com ou Billetreduc

, , , , ,
Fabrice Thumerel

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *