[Série - création] Marc Perrin, Avoir lieu 2011 - I, 10H17

[Série - création] Marc Perrin, Avoir lieu 2011 – I, 10H17

mars 25, 2011
in Category: créations, UNE
0 817 0

En cette société spectaculaire où "ont lieu" de nombreux événements et manifestations, en fait rien n’advient… Car n’advient que ce qui s’ouvre vers l’infini des possibles (l’infini de l’Histoire, de l’amour, de la folie, etc.) – et c’est au poète de nous aider à y accéder… Telle est la problématique qui se dégage de Avoir lieu, livre paru en novembre dernier aux éditions Dernier Télégramme et prolongé par un long et exigeant travail sur le site de l’auteur comme dans une Série en cours qui retraite poétiquement le ressassement médiatique : chaque texte-phrases est associé à l’heure de post d’une dépêche AFP… Nous vous proposons d’ouvrir cette série par le montage critique d’actualité-fiction lié à la dépêche de 10H17… Un grand merci à Marc Perrin de s’être engagé dans une telle contribution régulière à LIBR-CRITIQUE ! /FT/

 

 

 

 

Il est lancé sur Internet.
Il est inspiré par les mouvements de contestation.
Il invite à se rassembler pacifiquement.
Il invite à se rassembler tous les dimanches.

Elle demande plus de transparence au gouvernement.
Elle demande la liberté d’expression.
Elle est mise en ligne cette semaine.
Elle est basée à l’étranger.

Il émane du groupe à l’origine des rassemblements de dimanche dernier.

Elle fait écho aux soulèvements populaires dans le monde arabe.

Ils sont mobilisés par le pouvoir.
Ils sont peu nombreux à se réunir.

Elles sont déployées avec des caméras.
Elles procèdent à plusieurs arrestations.

Nous devons faire pression sur le parti au pouvoir.

Il ne combat pas la corruption.
Il n’accepte pas la supervision du peuple.
Il court à sa perte.

Elle souligne.
Elle appelle.
Elle est rédigée sous forme de lettre ouverte au parlement.

Il ne combat pas la corruption.
Il manque de transparence.
Il musèle Internet et les médias.

Elle n’entend pas réellement résoudre ces problèmes.
Elle se contente de vouloir censurer Internet.
Elle se contente de vouloir bloquer l’information.

Ils empêchent les protestations.

Elles vont se renforcer.

Nous invitons chaque participant à se promener.
Nous invitons chaque participant à observer.
Nous invitons chaque participant à prétendre qu’il ne fait que passer.

Vous êtes présents.

Il va trembler de peur.

Vous êtes présents.

Elle assure.

Vous êtes présents.

Ils initient.

Vous êtes présents.

Elles rassemblent.

Vous êtes présents.

Ils se veulent dans l’esprit de la révolution.

Vous êtes présents.

Elles veulent la chute du régime.

Vous êtes présents.

Il condamne la corruption.

Vous êtes présents.

Elle attaque le parti unique.

Vous êtes présents.

Ils protestent contre la flambée des prix.

Vous êtes présents.

Elles sont inquiètes des aspirations démocratiques.

Vous êtes présents.

Il censure les forums de discussion.

Vous êtes présents.

Elle censure Internet.

Vous êtes présents.

Ils propagent les informations.

Vous êtes présents.

Elles sont sans nouvelles d’une centaine de défenseurs des droits de l’humanité.

Vous êtes présents.

Ils dénoncent la répression.

Vous êtes présents.

Elles dénoncent la disparition des avocats.

Vous êtes présents.

Ils dénoncent la disparition des militants.

Vous êtes présents.

Elle esquive les questions de la presse.

Vous êtes présents.

Elle déploie la police.

Vous êtes présents.

Elle insiste sur son souci d’harmonie sociale.

Vous êtes présents.

Elle fustige quelques agités souhaitant créer des troubles.

Vous êtes présents.

Elle évoque les grands résultats atteints par son pays.

Vous êtes présents.

Elle évoque la volonté commune du peuple.

Vous êtes présents.

Elle se concentre sur la construction du pays.

Vous êtes présents.

Elle se concentre sur le développement du pays.

Vous êtes présents.

Elle dit aucune force ne pourra entamer notre détermination.

 

 

 

 

, , , , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>