[Texte] Est-ce pions ? de Nicolas Tardy

[Texte] Est-ce pions ? de Nicolas Tardy

septembre 8, 2007
in Category: créations, UNE
0 948 0

tardy_texte2.jpg Nous mettons en ligne ici un texte de création de Nicolas Tardy, dont nous venons de présenter le livre S.F comme Syndrome fusionnelcliquer sur le lien pour voir la présentation , publié aux éditions de L’Attente.

EST-CE PIONS ?
Personnages élevés à la puissance haine : complotueurs en complets vestons retournent leurs vestes (seuls leurs échecs sont visibles). Liste des agents doubles double constamment dans une mission désormais classée à ne jamais dévoiler sous peine d’être éliminé où, juste à temps, pion noir devient pion blanc pour renforcer une nouvelle identité, pour défendre une certaine idée où questionnement incessant jamais ne cesse, se déplace, ment et tout rassemblement de plus d’1 individu paraît suspect. Été : surveillance en bermuda d’agents de Cuba; hiver : surveillance en anorak d’agents croates. Comme une image satellite leur présence est une preuve suffisante dans la lutte du bien contre le mal où chacun pense être le bien, où le chef de serre vis galvanise ses hommes, n’hésite pas à en faire des tonnes pour faire passer la pilule. Il a carte blanche; devra montrer patte identique. Il ne révèle pas son identité à homme qui ne lui révèle pas son identité, et lire quelques lignes le met en danger. Membres reliés constituent le corps d’élite (agents fondus dans le décor, disparaissant une fois leur tâche effectuée). Informateur a été retrouvé mort dans les toilettes de l’aéroport (balle est dans son camp; en plein front). Endroit grouille d’espions et d’agents secrets qui prennent des photos et tout ce qui peut servir le service et le propos des pros dans le réseau des maux (avec 1 mal nécessaire : le permis de tuer). Sera neutralisé le pas futé futur tué qui, nouveau dans le sévices, combattait sans répit les ennemis de la liberté, à l’aide d’1 parapluie conçu en Bulgarie. Corps disparaît dans le décor où, pour code à récupérer, agent fut envoyé. Terrain est piégé; agent de terrain aussi. Sur son 31 glissait 1 38 à sa cheville. La vie de l’infiltré ne tenait qu’à 1 fil. Les meilleures couvertures peuvent aisément et rapidement se transformer en coquets linceuls. Agent de renseignement, qui saigne et ment (ment tout le temps), à présent pour toujours dormant a 2 trous rouges au côté droit. N’a pas agit selon les ordres de son gouvernement qui, aux ordres des dirigeants, ment. Est à présent dans son cercueil, prêt à être rapatrié, à passer une frontière bien gardée (évacuation des corps étrangers n’est pas sans danger). Face à pas sages, secrets d’état gèrent la situation, leurres tournent dans les méandres de la narration-camouflage avec une identité de fiction pour perturber l’action des hommes du service du même nom. Ils aiment gravir Echelon par Echelon, localiser les pions, dévoiler l’étendue des ramifications, avaler une fameuse gorgée de poison. Torture par injection entraîne digressions et tout fusionne dans la confusion (vigiepiratedelair). Dès l’aube, à l’heure où l’avion survole l’Ukraine : épier sur Terre des Hommes de bonne volonté. Agents maussades sont dans la panade suite à ordres de missions d’1 beau parleur via 1 haut parleur. Il faudra pratiquer SAS (Séduction Avec Sexe); le vrai, le faux, trier; car mieux vaut prévenir que gémir. Tradition de la torture a la dent dure et décor est planté comme couteau dans le dos. Au nord : 1 corrompu (du cul – comme technique d’approche – s’est avéré efficace); au sud : des SCUD. Armes de destruction massive sont justifications pour nids de vipères de la nation qui reconstruisent des vies (vidéos de contrôle n’enregistrent pas changements de rôles à sang pour sang). CIA – pas de quoi s’en faire – vient de les réduire définitivement au silence. Quand bien même, d’1 coup de pétard sera dessoudé dans son falzar, heureux qui, dans les coulisses, aura bien manipulé. Dans la machinerie : des ratés. Plusieurs affaires sont liées. Demain, sera américain, cubain ou syrien (si papiers sont bien imités). Peu de temps pour les civilités. Seule certitude : 1 haut personnage est impliqué. Dégradation de situation et graduation dans l’action. L’analyste tente de démasquer la taupe, avance en terrain miné. Son gilet, pare balles qui lui étaient destinées. À l’aide de son Walther PPK pas désespéré pourra être réglé sans devoir faire appel à capsule caché dans dent vidée. Devenu persona non grata auprès de la Compagnie, peut se gratter pour sortir du guêpier dans lequel il s’est fourré dans les corridors du pouvoir qui ne dort jamais. Entre leurs mains l’agent de terrain n’est rien; parcourait le monde pour défendre une certaine idée de la démocratie, pour détruire les biens d’autrui. Vient d’être exécutué par aérosol combiné à briquet entre les mains expertes d’espion anglais très très en thé thé (qui finira étranglé au lacet). Imprudent sont démasqués mais sages sont codés. Dans la montée du danger, improviser est de mise (en pli secret, document est envoyé). Cible est verrouillée : agent va dérouiller, tomber sur 1 os ou pour la patrie. Vont tirer les premiers, ces messieurs de Langley. Arsenal est planqué. Maison est encerclée. 1 fusil, 1 agent (tout 2 à lunettes) sont arrivés. L’agent ne fait le bonheur. Nom de la mission : sniper bleu. Avec une balle dans la tête c’est net; pour dévoiler l’identité c’est niet. En raison d’une porte dérobée, démantèlement sera incomplet. Barbouzes sont dans la bouse, recoupent de l’informe (action circule tout le long). Néanmoins tout message est susceptible d’altération et tous les moyens sont bons pour la mission (cercueil à double-fond, soupe de poison…). Dans cette miction, les hommes de la NSA rêvent de jouer les gros bras, se font un devoir de voir ce que les autres ne voient pas. Mais l’ange de la mort passe et l’Agence tasse et l’Agence ment. Dans tous les cas le département des tas d’informations niera avoir eu connaissance de leurres-vagissements. Ce ne serait pas la première fois que la CIA préparerait 1 coup d’état (Cuba ne l’oublie pas). DGSE qui arrive là-bas ?

,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>