[Texte] Fred Griot, la plui [extrait 3]

[Texte] Fred Griot, la plui [extrait 3]

janvier 10, 2007
in Category: créations, UNE
1 1425 0

[c'est suite à la lecture sur site de Fred Griot. Texte qui est véritablement à découvrir, qui est d’un exigence rythmique et linguistique remarquable. Merci à Fred Griot de nous avoir donné cet extrait inédit. Nous invitons les lecteurs qui ne connaissent pas le site de Fred Griot à le découvrir, de nombreux textes, et une esthétique très belle.]

• je marche la plui presque revenue les cercles autour de ma cabane aujourd’hui sorti encore sorti devant au sud sorti et presque de suite tou de suite la lande cette fois
la lande nue la lande la lande rien la lande tou la lande foudroyante pour moi la lande pour moi la lande nue

• la lande herbe rase la lande violette la lande bruyère la lande plateau la lande collinée la lande sans arbre la lande dégagée la lande où marcher à vue la lande ventée la lande maigre nue l’herbe pauvre

• ma parl maigre nue ma parl pauvre la lande lande à cette image pauvre nue ma parl nue dan le corps pauvre le corps criant le corps calme
là dan le creuse de mon corps cette parl nue de plus en plus nue cette parl qui me hante cette parl qui marche en moi quan je marche cette parl pauvre pauvre maintenant
cette parl de moins en moins de mo
cet échouage de la pense dedan moi quan je marche cet échouage et vagues cet échouage de la pense en même temps qu’elle se fait et pousse
cet échouage de la parl proche de cette pense cet échouage de la parl en dehors cette parl venant de dedan moi vers en dehors venant comme sans moi sans conscience cet échouage en dehors de la conscience
cette parl est dedan dedan cet échouage de parl est dedan dedan
cette parl et conscience autour de ma tête autour comme une mouche seul point commun entre cette parl et cette conscience cette mouche bourdonnant
cet échouage et vagues moi ça me prend ça
me marche au dedan me lope me galope au dedan
ce sont des vagues des vagues au dedan moi

• le corps marche et le corps en dedan le corps marche en dedan et la pense en dedan roule roule déroule vagues peu à peu s’épuise
le corps le corps le corps quoi
le corps est le corps tou

• le corps marchant le corps tou le corps marchant dan la lande et à main droite la mer la mer au loin toujours depuis des jours la mer comme avant comme au début le corps comme avant comme au début la pense dedan comme avant comme au début brute peu à peu plus souple la pense calmée la pense apaisée et marche marche marche marche

• le corps marche et le corps en dedan le corps marche et la pense en dedan sur la lande le corps avec la pense tou le temps en dedan sur la lande

• ici la marche dan la lande la marche dan la lande dan la pense en dedan la marche dan la lande sans la pense au dedan impossible marche sans la pense au dedan marchant toujours avec ma marche dan la lande et la pense au dedan

, ,
rédaction

View my other posts

1 comment

  1. str+fka

    -

     » J’ai un réel problème avec la création contemporaine et cela quasiment dans tous les arts, peinture, musique, sculpture, littérature sous ses formes etc. qui tient à ce que le terme de création me paraît dans de trop nombreux cas usurpé : depuis un siècle ou presque j’ai l’impression qu ‘une bonne partie de la « production » artistique relève plus d’un jeu de déconstruction des formes antérieures que d’une production réellement positive et qu’elle se nourrit du refus non pas de la réalité présente mais de l’art passé.  » J-M. Mercier.

    -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>