[Texte] Joël Hubaut, ÉpidémiK (1)

[Texte] Joël Hubaut, ÉpidémiK (1)

avril 17, 2020
in Category: créations, UNE
0 1031 58
[Texte] Joël Hubaut, ÉpidémiK (1)

Nous sommes très heureux d’accueillir la série de textes que Joël Hubaut a écrits dans les années 70 – aujourd’hui introuvables. Car nous le tenons pour l’un des plus grands créateurs de sa génération.
Dans INTER-ACTION C.L.O.M. (Joël Hubaut) (Le Clou dans le fer, 2007), Philippe Boisnard rappelle que, pour lui, « le terme d’épidémiK, loin de s’entendre au sens viral, doit s’entendre selon le principe d’une cancérisation » (homogénéité vs hétérogénéité). [Lire sur LC : « Lissez les couleurs »]
Fabrice Thumerel : « Étrangère au style comme appropriation idiolectale de la langue, la cancérisation épidémik fait sortir la langue de ses gonds. Dans lissez les couleurs ! à ras l’fanion (Al dante, livre + CD, 2003), à la mollesse de la « langue pure moulée à la louche », le poète excentrique oppose « une langue libre démoulée » » [cf. « Poésie, musique et chanson dans le champ poétique contemporain »]

 

L’épidémie de l’épidémie s’étale, elle forme anti-corps, se rabat dans les images, s’oppose, grouille avec les peluches de ré-animation, s’étale encore et encore, toute fécale, les orifices goulus qui absorbent l’humus pathogène, là, gluant, fluo, phéromoné, l’humus de masse pousse sous les poils, palette phonétique, flétrissure des splatchs, tension, crispaille organique, jus, toute la flore chaude qui croupit dans la peinture des poèmes contaminés, poireaux volants, phonèmes pré-texte amplifiés et mêlés aux cocottes robotiques alors la peinture est repeinte pour lutter contre les infections autoritaires, reproduction des croix et des flèches positives avec les triangles aigus reproduits, les croix mutantes s’incrustant aux cavités, foie côlon, ovaire, pancréas, vésicules, trous béants et bourrés, pullulement des cloportes électrifiés qui se mêle aux dessins pissant, friture électronique T.V. , contagion des signes enfouis sous la graisse, brassage des abcès avec la viande dans la viande avec le brassage, les cercles saturant les muscles dans les croix engobées dans les cercles, cancer industriel des modèles formatés, rock and roll – fiction avec les triangles et les croix et les cercles dans les pullulements du non-rock and roll contagieux anti-business des poèmes épidémiks, l’épidémie s’engouffre dans la divergence des excitations… /Joël Hubaut, 1976/

, , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *