[Texte] Sébastien Ecorce, Virologie-permutation-2020

[Texte] Sébastien Ecorce, Virologie-permutation-2020

mars 11, 2020
in Category: créations, UNE
0 827 39
[Texte] Sébastien Ecorce, Virologie-permutation-2020

Revoici Sébastien Ecorce – professeur de Neurobio à ICM, Salpètrière, écrivain-poète -, que nous remercions, avec des extraits d’un travail en cours, Petits exercices de virologie faible. À vous d’activer le virus poétique… [© Wolfgang Paalen (1905-1959), Espace sans limite, 1941]

 

Quel enfant tordu, perdu

Sur une calotte lunaire

Sans charge –

S’accorde à ses larmes

 

 

 

Car

Fendu verticalement

Coloré

Remuant la queue

L’organe :

Avant le tir

La captation,

Une marge séraphique

 

 

 

 

Les Anciens dieux rampent déjà

Ou roulent des boules

Comme des scarabées migrateurs naïfs

 

 

 

Donne naissance à la gonorrhée dans le cauchemar

Et libère diarrhée où éclatent des nausées de plomb

Cette émeute est dans le monde

Un complice monumental

Déflore le corps de lait

Le liant

Décolore les ganglions

Dévore

Les aspirations

Et déshonore le blanc

 

 

 

Sous les paupières levées

Si – pour les lumières d’aplomb

Tombe

Le ver de bois

La tige

Une vision

Sans aucune erreur de programmation : est :

 

 

 

Brachiale située là

Parce que_

Sur la Gorge sud

L’axe : indéterminé : irrévérencieux : incohérent :

Séquence sanguine :

Déjà laissée

 

 

 

Qui est combien de mains arrachent les branches

Des pots des segments tombent des balcons

Comme des pêchés d’inerties

Anormaux

Des Talismans du Mozambique et Zimbabwe

La vie paisible aux coupeurs de gorges

 

 

 

Faisceau :

Étend des ombres imprudentes sur la dernière copule

Déjà_

Avant le film sur l’ancienne guerre du Vietnam

Qui accroche et ne fait pas terrain

Le monde est un trou de serrure

Ridé même comme des innocentes îles tropicales

 

 

 

Parce que l’idée est immédiatement désactivée

Parce que vous entendez que les cris font quelques pas

Et que vous apprenez des corps ci-dessous

Qui arrivent,

Un prix de production

Urée au voisinage

Pénétrant des racines aléatoires

Dans des formes sombres et effondrées,

Déconnectées

 

 

 

Vecteur est connu_

La trahison des graisses

Et l’épopée du Xylophage sacrifie des siècles d’Histoire

Muse ne montrerait pas des ongles si le Mâle chancelait,

Ne perdait pas ses lambeaux – peu à peu

Le refuge dans la peau

Enveloppe sylvestre après les viols quotidiens

Le prix de l’exploitation

Maintenant_

 

 

 

Soleil a éteint le soleil

La pollution injuste de la pensée et des ressources

A perdu au jeu de l’extraction numérique

Des explosions criminelles

 

 

 

Amazonienne dans le Fandango tragique de l’incendie

Hypothèse chimique

Et cycle des matières parasites

Hôte : hôte car hôte : hôte

Aussi

Si

 

 

Avec ex libris :

Marqué par une survie improbable

Danse qui obscurcit les espoirs fragiles

Envoûte,

Tandis que l’espace-temps de la glace

Elargit le plomb des crevasses –

Quelles mains voyous maintenant

Pour des raisons honorifiques se lient à des stratèges inappropriés ?

Plantés dans tronc commun :

Celui de contrefaçons et d’intimidateurs

Continent : au sous-continent :

Dans la douleur :

Il en est ainsi

 

 

 

, ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *