[Théâtre] <strong><em>Heureux qui comme Ulysse...</strong></em>, par les Fous à Réaction

[Théâtre] Heureux qui comme Ulysse…, par les Fous à Réaction

novembre 5, 2008
in Category: News, UNE
0 1582 2

  D’octobre 2008 à janvier 2009, de la métropole lilloise à la région parisienne, la Nef des Fous à Réaction nous fait naviguer de Charybde en Scylla sur les traces d’Ulysse. Le 22 octobre 2008, escale captivante à l’Université d’Artois devant une assemblée de professeurs et d’étudiants en Arts du spectacle.

Depuis 1990, la compagnie des Fous à Réaction met régulièrement en pratique une proposition de Vitez, révolutionnaire en son temps, ignorée ensuite : le principe du spectacle hors les murs est de larguer les amarres, quitter les huis clos scéniques pour s’installer ailleurs, parfois même fuir les lieux officiels de la haute culture pour aborder en d’improbables contrées une population étrangère à l’univers des planches ; l’autre intérêt de cette aventure est de se recentrer sur les fondamentaux du théâtre, c’est-à-dire sur la façon dont les comédiens peuplent un espace et nous le font habiter, avec ou sans musique, avec ou sans image, dans l’ombre comme dans la lumière.

La magie s’opère ici grâce à l’interaction entre les helléniques images mixées par Annie Leuridan, les mouvements plus ou moins violents que l’athlétique Olivier Brabant imprime à la multifonctionnelle structure en bois conçue et réalisée par Renaud Desmalades – sorte de bateau-habitacle – et les mélodies psalmodiées par Olivier Menu, volutes sonores accompagnées par divers instruments. Ce spectaculaire kaléidoscope tympanisé nous donne poétiquement à voir le sinueux cheminement dans le double espace du dehors et du dedans qu’accomplit un héros en quête de soi tiraillé entre ici et là-bas, rêve et réalité.

Avec pour mentor le célèbre Jean-Pierre Vernant (1910-2003) – celui-là même qui, à la fin de sa vie, se met à raconter l’histoire d’Ulysse pour les enfants -, mêlant à sa suite épique et prosaïque, lyrisme et humour, les Fous transgressent les frontières disciplinaires pour nous transporter aux confins du monde connu – hors de nos limites… Et cette ek-stase est vertigineuse.

Pour tout renseignement, et/ou si d’aventure vous vouliez profiter d’une escale ou faire faire un détour à la Nef : O3.20.48.21.12 ; lesfousareaction@wanadoo.fr

, , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *