[Lecture video] Performance de Charles Pennequin (lire en fête 2006)

[Lecture video] Performance de Charles Pennequin (lire en fête 2006)

octobre 16, 2006
in Category: UNE, videopodcast
2 133 0

>> [Nous allons mettre en ligne progressivement les lectures de la soirée pour les 10 ans de Fusées qui a eu lieu lors de Lire en fête 2006 à Arras. Une telle mise en ligne reprend la logique de la revue TRAVERS# que nous avions lancée en 2003 sur le site Trame-Ouest, et que nous avions abandonné au 4ème numéro. Première mise en ligne Charles Pennequin, suivra dans l'ordre de passage : Christian Prigent (fichier audio-7 mn), Antoine Boute et Hugues Warin (vlog-7mn), Philippe Boisnard (vlog-7mn), Thierry Rat (Vlog-7mn). Cette soirée a été permise grâce au soutien du CNL, de la DRAC Nord/Pas-de-Calais, du Conseil régional du Nord/Pas-de-Calais et de la mairie d'Arras. Nous remercions l'office culturel pour son accueil]

Download Link

, , ,
rédaction

View my other posts

2 comments

  1. pennequin

    strofka ? pas vu strofka, pas vu pas pris, pas à prendre d’ailleurs! mais en même temps peut-être vu, trop vu déjà sans être vu, en tout cas en écoutant… said …ou strofka … déjà l’impression de déjà vu, déjà revu, et rerere, sans avoir même été. car être, c’est déjà sans doute du vu revu, mais être c’est aussi avoir une langue la sienne, et la parler, faire voler la parole de tous et les façons de lire de tout un chacun, les façons de lire de gens qui lisent, qui savent comment ça lit, comment ça réfléchis, mais qui n’entendent rien à rien. said strofka est un petit tout-un-chacun qui parle pour nous endormir. sa voix est toujours la même. aucun soucis de rythme ou de quoi que ce soit. petits paysages petites formes palotes, voix à dormir debout, toujours ces mêmes voix, ces mêmes lectures chiantes, qu’on retrouve partout à travers la France, dans un certain milieu pas trop con qui a une petite idée de comment branler en rond dans sa pensée qu’on voudrait juste au-dessus du lot. Seulement, le lot, lui sait bien que c’est chiant, pas besoin de faire médecine pour ce rendre compte de la fumisterie de ces gens qui prennent les gens pour des cons, et les endorment en leur disant : « voyez, j’ai des mots, des formules, chui intelligent, j’sais parler! » toujours la même façon de parler que des tonnes de gens qui s’essaient à la littérature parce qu’ils ont un petit don artistique et savent pas quoi en foutre. alors autant foutre là, oui, dans les lectures et les petits chromos artistiques, autant entasser ses oeuvrettes dans des tas déjà bien encombrés, vus et revus cette fois, pour de bon. Pennequin c’est vu et revu oui, certes, par lui-même, c’est lui-même qui s’est vu et revu maintes fois, et c’est lui-même qui s’en dégoute, charles pennequin y en a marre d’être, d’être charles et pennequin et les deux : qu’on les envoie bouler! qu’on fassent de ces deux-là les envoyés boulés spécials d’eux-mêmes! mais Pennequin c’est être déjà lui et pas une seule voix autre. Ce n’est pas du même dégoût que le vôtre que vous portez tant bien que mal de votre voix de fatigué, jamais pennequin n’aurait accepté d’être ce que vous êtes dans votre langue : un endormi. Jamais Pennequin n’aurait accepté de faire tapisserie dans la langue et en plus d’aller s’en payer une tranche en deux trois mots sur un travail que jamais vous n’atteindrez de votre vie, qui commence déjà par du vu vu vu et du ruvuvu. apprenez déjà à lire, virez votre blog et vos intentions artistes, car il y en déjà plein comme les vôtres et on va déjà plus les voir, et puis contruisez, écrivez, et soyez un peu critique, apprenez la critique. arrêtez d’être facile, Saïd, encore un (gros) effort, s’il vous plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>