[Video] Les 10 ans de OUSTE à la galerie N'a qu'1 oeil [1/2]

[Video] Les 10 ans de OUSTE à la galerie N’a qu’1 oeil [1/2]

mai 6, 2008
in Category: UNE, videopodcast
27 1868 0

  Ouste cette année a 10 ans, et la revue dirigée par Hervé Brunaux a fêté cela, comme nous l’avions annoncé à Bordeaux à la galerie N’a qu’1 oeil. Avant de suivre en quasi-direct Expoésie à Périgueux grâce à libr-critique, fin juin, début juillet, nous vous proposons, en deux publications, une partie de cette soirée bordelaise, qui fut chaleureuse. Dans cette première video, vous pourrez voir une lecture d’Hortense Gauthier, d’Hervé Brunaux et de Fabrice Caravaca qui dirige Le dernier Télégramme.

, , , , ,
rédaction

View my other posts

27 comments

  1. led20008

    franchement c’est dingue !
    que vous mettiez ça comme lecture en ligne
    c’est trop old school, ça fait pitié, surtout les deux derniers
    misère de la poésie moderne, poésie de la misère (vous connaissez la suite chez Blanchot)
    ça me fait presque honte pour vous tiens !
    Heureusemnt qu’Hortense Gauthier relève un peu le niveau !
    MAIS CARAVACA, c’est vraiment triste !

  2. rédaction (author)

    Certes, ce n’est pas ce qui se fait de plus contemporain au niveau des lectures publiques. On peut m^me dire, en reprenant vos termes, qu’une grande partie de cette soirée était « old school ». Si vous suivez un peu le site, vous n’êtes pas sans ignorer que nous ne défendons pas que l’iltra-contemporanéité (m^me si Hortense Gauthier et moi-même développons cela fera bientôt deux ans des performances qui s’échappent totalement du cadre classique de la lecture/performance).
    Si nous mettons ces lectures, c’est que pour une part nous sommes heureux de le faire, appréciant beaucoup Hervé Brunaux, qui avec Ouste et Expoésie, agit depuis de très nombreuses années dans le champ contemporain. D’autre part, si en effet ces lectures ne sont pas représentatives de ce que nous défendons réellement, elles entrent aussi dans le champ. Tercio, si cette lecture est un peu faible, elle entre aussi dans le cadre des lectures liées à Expoésie que nous présentons depuis l’an passé, et que nous présenterons aussi cet été.
    Par ailleurs pour être franc : 90 % des lectures publiques auxquelles j’assiste sont de même old school, ceux qui dépassent ce cadre étant assez rares.

  3. denis hamel

    « misère de la poésie moderne, poésie de la misère (vous connaissez la suite chez blanchot) »

    ????

  4. cp

    Hé y a quelqu’un ?
    Oh y a quelqu’un ?
    C’est moi, Borniol
    Et je viens livrer le cercueil.
    Si vous m’payez un coup d’alcool,
    Ben moi, j’vous fait les clous à l’œil.
    Ouais c’est moi, Borniol,
    Service rapide et je contente
    Même la veuve du guignol,
    Vu que je fais le service après-vente.

    Les temps sont durs.
    C’est pas mariole.
    Vivement que revienne le choléra.
    Je pourrai changer de chignole
    Et me payer le cinéma
    Et si le choléra marche bien,
    Je pourrai faire des folies.
    J’agrandirai mon magasin
    Et je prendrai des apprentis.

    Je serai la maison Borniol,
    Le supermarché de la mort;
    Cercueils à fleurs pour les pauvres mômes
    Et à roulettes pour les vieillards.
    Je serai la maison Borniol Borniol Borniol,
    Maison Borniol,
    Maison Borniol,
    Bières, cercueils, catafalques,
    Maison Borniol,
    Maison Borniol,
    Demandez notre catalogue automne, hiver,
    Maison Borniol,
    Maison Borniol,
    15% d’réduction sur suicides collectifs,
    Maison Borniol,
    Maison Borniol.

  5. denis hamel

    comprend pas.

    blanchot = borniol ? ou bien denis hamel = borniol ?

  6. denis hamel

    ce soi j’ai été manger au mac do, j’ai pris le menu best of « m ». et apres j’ai été dans un jardi public et j’ai continué ma lecture du livre de charles. jen suis page 133.

  7. denis hamel

    sinon je peux pas dire ce que j’en pense de la video d’hortense, pace que mon ordi est trop pourri pour lire les video. et au bouleau on peut pas mettre le son. alors voila, j’ai rien à dire et je le dis, c’est ça internet.

  8. denis hamel

    charles j’ai regardé la vidéo avec le son et je comprends beaucoup mieux ton commentaire.

    beaucoup de compassion pour ces gens-là.

  9. L'internaute

    C’est vrai que c’est pas follichon. Ca reste quand même une sacrée initiative pour voir ce qui se passe à droite, à gauche.
    Pourquoi ne pas laisser un petit encart vierge pour de la création textuelle ? On pourrait laisser des textes en ligne et affronter de la critique féroce, ce qui pourrait être assez drôle, quand elle est accompagnée d’arguments.

  10. charles

    ben j’en sais rien pourquoi j’ai mis ça j’avais pas vu la video,
    je sais pourquoi j’ai mis cependant, si si je sais
    c’est que quelqu’un dit blanchot et blanchot qui dit la modernité quelle merde mortelle chiante bon du coup j’ai mis un truc que j’écoutais, c’est le disque de thiéfaine, son premier, je l’ai mis car en fait lucien suel écrit dans la lettre du triangle, que je recevais, qu’il avait été marqué par alligator 427 (2ème album), bref voilà j’avais aussi Led Zep mais je n’ai pas l’album II dont parle lucien donc je l’ai pas mis sur la platine (je te dis pas le commentaire que ça aurait été sinon !)
    là je me dis tiens c’est bien corps 10 poème jeu de rôle ou cyber punk vive les spams poèt’s comme c’est chouette quelle inovation tout de même vous ne trouvez pas vous ne toubadourez pas ? les poètes spams poèt’s font gaffe de ne pas jetter les messages de face book :
    Philippe Boisnard et Jeanfrançois Blanquet sont maintenant ami(e)s. Vous aviez suggéré cette amitié.
    Sylvain Courtoux et Jeanfrançois Blanquet sont maintenant ami(e)s. Vous aviez suggéré cette amitié.
    Joachim Montessuis et Jeanfrançois Blanquet sont maintenant ami(e)s. Vous aviez suggéré cette amitié.
    Vous pouvez suggérer davantage de personnes que Jeanfrançois pourrait connaître en suivant ce lien :
    http://www.facebook.com/n/?profile.php&id=1095784803&suggestfriends

    Pour voir le profil de Sylvain, suivre ce lien :
    http://www.facebook.com/n/?profile.php&id=773189259

    Pour voir le profil de Jeanfrançois, suivre ce lien :
    http://www.facebook.com/n/?profile.php&id=1095784803

    Merci,
    L’équipe Facebook

    vous pouvez aussi, si vous avez une amie qui vient de Neuilly sur Seine, la ville de sarkozy et qui vous apporte une revue kitsch
    vous pouvez, donc, méler cette revue (ma cousine chez les nudistes » 40 photographies naturistes) Une nudiste en week-end. Comment une jeune « voyeuse scandalisée par l’installation d’un camp naturiste dans son village, est conquise à la fois par un beau garçon et par le naturisme.
    et puis vous fabriquez vos chapitre
    en ponctuant le texte (recopié, texte très tarte, avec de belles phrases alambiquées et des conjugaisons à n’en plus finir) ponctuer le texte donc, par des phrases en anglais

    l’anglais
    les mots anglais
    très important !!! SOULIGNEZ CECI !!!
    recette : vous prenez des phrases (donc ne pas jetter les spams !)
    en anglais
    c’est too much :
    « Have you always wanted luxury products at rock-bottom prices? »

    « You can get the right medication you want without a need for doctor’s approval. »

    et vous êtes un super poète digne d’entrer dans des livres théoriques sur le détournement

    c’est chouette

    nous hier avec mon amie qui vient de neuilly la ville à sarkozy on a inventé le body mail !
    You can get the right medication you want without a need for doctor’s approval.
    ou réinventé
    pour l’occasion,
    une occase
    l’occasion elle a fait le larron
    hier on a inventé donc
    ou réinventé
    ou alors on a enterré le projet « body mail »
    et donc ça consiste a écrire des mots d’amour à sa fiancée ou à son amoureux
    on lui écrit on dessine des chattes et des bites AU MARKER NOIR(pour qu’il ou elle comprenne bien de quoi il s’agit – pas de méprise dans le body mail !)
    et voilà
    moi j’avais une bite sur le côté droit
    ce matin une moitié de bite l’autre sur l’oreillé
    et un dessin de fucker sensible sur le crâne, du meilleur effet !
    quand tu viendras (ça c’est ce que j’ai dit à mon amie clémence de face book, il faut dire « fesse bouc c’est plus branché ! et comme on dit tout le temps : dans ton cul. ça c’est cool aussi faut toujours reprendre l’autre par un « DANS TON CUL » elle me l’a dit mon amie qui vient de Neuilly) donc je lui dit à mon amie de face book : je te ferai alors des mails sur ton corps de rêve !

  11. charles

    JE VOUS AI PAS DIT AUSSI

    jéjé m’appelle Stronger
    stronger charlie

    ça c’est parce que j’ai battu des pollaks à Bruxelles dans les bars
    je les ai eu au bras de fer
    des mecs qui font du culturisme de chez les pollaks, eh bien je les ai eu au bras de fer, et des deux bras

    du coup jéjé m’appelle stronger charlie maintenant

    demain je vous parlerai de jéjé
    et aussi d’Edzyh

    ainsi que les gens de l’âne qui butine à mouscron (moescroen) qui font de chouettes pamphlets et chez qui on boit des super bières et qu’on se lance dans le body mail !

  12. charles

    bon ben j’ai mis tout un commentaire avec des explications il a pas été admis ou je sais quoi
    tant pis

  13. rédaction (author)

    @ internaute : La question a été posée de nombreuses fois. Je suggère de créer sur le forum un espace d’écriture libre. Mais la vocation de L-C n’est pas de publier des textes de création de cette manière. Quand on nous propose des créations, nous les publions, si nous trouvons cela conforme à nos attentes. Là prochainement (je suis en retrad) il y aura une création de Lucille Calmelle, qui est très très réussie et qui me semble pour ma partconcorder aux questions que je me pose par rapport au médium web.
    donc donc voilà voilà

  14. charles

    calmelle ? chamelle oui ! si on « retrad » son nom ! mais calmos aussi si on est à la bourre
    😉

  15. L'internaute

    Ah OK, j’avais pas remarqué que des textes avaient été publiés. Enfin, si, il y en a eu un, c’est vrai, dont je me souviens.
    c’est vrai j’avais pas remarqué
    il y a été publiés
    pas remarqué souviens
    j’avais pas il y en a

    OK

  16. Fabrice Thumerel

    Eh ! On a quand même publié pas mal de textes poétiques en deux ans et demi !
    Donc, avis aux Internautes, DH, et autres amateurs : comme l’a dit Philippe, il faut nous envoyer vos textes par mail – et nous aviserons s’ils pourront être publiés chez nous…
    [En toute simplicité, mais en bonne logique : pour être l’un des sites français les plus fréquentés, LC n’en néglige pas pour autant les critères d’exigence spécifique]

  17. denis hamel

    « les critères d’exigence spécifique »

    quels sont ils ?

  18. Fabrice Thumerel

    Oh là ! … plutôt que de me lancer ce soir dans une « longue dissertation », qu’on me permette de renvoyer aux textes de création déjà publiés depuis plus de deux ans et demi, mais également à ma chronique « Libr-critique dans l’espace numérique » [11/03/08]…

    Disons que, quel que soit le type de poésie dont on se réclame, il faut éviter le déjà-dit/déjà-fait pour inventer une forme singulière, ce qui s’appelle un projet… Et comme je l’ai déjà dit/écrit, LC est plutôt réceptif aux écritures carnavalesques ou relevant des poésies-dispositifs…

  19. L'internaute

     » Pour Bakhtine, est parodique toute stylisation critique du langage propre non seulement à un autre dis­cours littéraire, mais aussi « aux professions et autres strates du langage »  »

    J’ai trouvé ça sur Google concernant le carnavalesque. C’est pas mal, non ? Même si ici c’est plutôt la parodie. C’est dans ce sens là que vous employez le mot ?

    Et  » poésies-dispositifs « , je vois un peu mais pas tant que ça.

  20. Fabrice Thumerel

    Une partie de nos quelque 12-15 000 webvisiteurs uniques/mois est en effet constituée de curieux autodidactes… (C’est aussi ça la « magie » d’internet !).
    Le carnavalesque, c’est la dé-figuration au moyen de langues basses de tous les discours dominants, qu’ils soient politiques, économiques, littéraires, etc. Sur Libr-critique, voir récemment ma chronique sur « Za » de Raharimanana, mais également Novarina, Prigent, Cuhel (cf. dossier « Joyeux jarryversaire » + en partie le site USINAREVA, qui ressortit également aux poésies-dispositifs)…
    Par ailleurs, qu’ils soient textuels ou multimédias, les dispositifs poétiques sont des agencements critiques au moyen de cut-ups, boucles, mixages et prélèvements divers…
    Sur LC, voir Boisnard, Bouvet, Courtoux, Maestri… (Il y en a des dizaines !). Merci, donc, d’utiliser le moteur de recherche central ; mais surtout il faut lire en poche la « Caisse à outils » de J-M. Espitallier (Pocket, 2006).

  21. L'internaute

    Merci pour les précisions.
    J’ai déjà lu Caisse à outils, c’est vrai que c’est très bien. Je l’ai trouvé meilleur que l’anthologie, dans laquelle certaines choses qui se disent modernes me semblent plutôt vieillotes.

  22. L'internaute

    La notion d’autodidacte mérite d’être interrogée. Ici il s’agit d’appréhender par soi-même des formes occultées depuis pas mal de temps mais qui aujourd’hui ne le sont plus tout à fait. Il n’y a donc pas de lieu officiel pour.
    Je ne suis pas vraiment autodidacte.
    J’ai déjà fait un tennis avec Jean-Pierre Bobillot.
    Et une pétanque avec Georges Hassoméris.
    Donc on ne peut pas dire que je sois autodidacte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *