[création] versions_awake de Clifford Duffy

[création] versions_awake de Clifford Duffy

mars 22, 2007
in Category: créations, UNE
0 970 0

image-35.png[Clifford Duffy est un auteur canadien qui est traduit par Thomas Sidoli de Lignes de fuite, et qui a été découvert via son blog. Clifford Duffy s'intéresse à Deleuze et Guattari. Son texte est extrait des fictions 2 [ici] qui appartient à son travail « The Fictions of Deleuze and Guattari »]

appartement wordpad de luxe de style bourgeois à Mona objets d’art non apparentés
sujet d’art les belles fesses royales à Mona _ elles me parlent _ me disant d’un
rapide en aparté
quelle agréable colline est ce vert Jerusalem? Mona fonction’a fictionelle_ la
reine (reine? reine haut-taloné dans le boisdeboulogne) (reine face arrachée déchirée god
save the queen elle n’est pas
une personne humaine) (reine: abeille reine) (reine: sa majesté) (reine: someone qui opprime les autres) et son message « de paix » au monde théâtre mondial des infos ont toujours été ses meilleures pièces_hiver without snow n’était pas un endroit pour faire campagne_. elle a pincé le matin natal de son gros mot son baton à bourbier ton cul sans frais descendant roues et calembours. Busté d’une statue et bouche bée, elle est mint cream de phrase ré-enferrée. St Fatalité a des accidents dans sa culotte sait que sa bite ne sera pas portée à l’envers. Un machin secret de son boulot ne veut pas la laisser jouer aux renards et ours. Un renard reniflait de par les champs entre deux passages souterrains pendant qu’ils conduisaient la nuit menant dans le maîtrisant mix fini de ville. Non menant dans le cliquetant infini. Non, le marchandage infini. Non, merde à tout ça! Elle tournoie ses patins abondent, planche à roulettes jupée elle cul encastré au soleil, jugé sur le meilleur cul de son copain, elle entend des louanges hourra hourra. Est-ce un homme qui apparaît à sa porte, pendant qu’elle faisait tourner de sa manière amusante les roues doxas, les rigolos sur la table de la cuisine où le meurtrier était assis, elle est géorgique à sa perplexité extra-lucide non travaillée par un doigté travaillé exercé par pignon hanté et ennuis à plaquer entendre n’importe quel type de loyer. Elle s’en va vers sa dose loué cachée dans un secret de fesses à l’univers du bon dieu.

Une voix beuglante venant d’un ventre On ne peut qu’espérer que l’univers va exploser plutôt tôt que tard. Une pensée apocalyptique faussée non pas par des cuisses rivièrées mais par un lit de fleurs vasées. Hmmmm tu crois qu’écrire à la première personne est une perte de temps? Oui, en effet, parce que que que première personne c’est de la fiction qui n’en a pas l’apparence. Fiction du premier moi est le plus moiique comme moi qui dit je est mort et cependant qui se prend au sérieux est plus mort que mort que mort mort mort. Cher mort je ne réponds pas à tes calembours balours sur la rencontre émotion empyrée qui suis-je merde. Qu’est-ce que cette merde. Merde à je. Merde au je.

ne beugle pas ta voix dans mes j’yeux, elle fétu claire . sur son bras repose. Reposa son coeur clignant sur le sien. Ma douce!

Traduction de Thomas Sidoli.

,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>