[digitalpoésie] 1er épisode de

[digitalpoésie] 1er épisode de « monde(s) »

mai 1, 2009
in Category: créations, UNE, videopodcast
7 1748 0

  Je présente ici le premier épisode de "monde(s)", qui se constitue comme une poésie numérique narrative. Monde(s) entre en écho avec les schémas esthético-cognitifs que je crée, notamment celui à paraître début mai, dans la Revue Internationale des Livres et des Idées : Flux. Le monde de cette création est celui des hommes pris en tant que silhouette, en tant que pur lieu intentionnel. Monde(s) décrit l’isolement des hommes à travers les logiques de leur relation. Ce premier épisode est celui du cadre, du cadrage narratif. De la mise en mouvement de la fiction poétique.

Cette création se constitue comme un travail en cours, chaque nouvel épisode viendra approfondir les recherches esthétiqus et poétiques, ce qui amènera que la version finale, ne sera pas seulement on montage de tous les épisodes, mais bien la recréation de l’ensemble à partir de ce qui se sera constitué dans le temps.

, , , ,
Philippe Boisnard

Co-fondateur de Libr-critique.com et administrateur du site. Publie en revue (JAVA, DOC(K)S, Fusees, Action Poetique, Talkie-Walkie ...). Fait de nombreuses lectures et performances videos/sonores. Vient de paraitre [+]decembre 2006 Anthologie aux editions bleu du ciel, sous la direction d'Henri Deluy. a paraitre : [+] mars 2007 : Pan Cake aux éditions Hermaphrodites.[roman] [+]mars 2007 : 22 avril, livre collectif, sous la direction d'Alain Jugnon, editions Le grand souffle [philosophie politique] [+]mai 2007 : c'est-à-dire, aux éditions L'ane qui butine [poesie] [+] juin 2007 : C.L.O.M (Joel Hubaut), aux éditions Le clou dans le fer [essai ethico-esthétique].

View my other posts

7 comments

  1. PasZaroffTheKid

    Beau boulot Philippe. Once again.
    L’animation est belle et le texte bien foutu.
    Seule mini-reserve en forme de libre critique constructive, je trouve que la musique de fond est superflue, le silence distrairait moins et, surtout, à la longue, daterait moins le travail. Ta voix pourrait être plus neutre aussi (il y a un « ton », léger mais perceptible) car ton texte et l’animation sont suffisamment bons pour ne pas avoir besoin d’être appuyés par cela.
    Je chipote car cela promet de belles choses.
    J’ai hâte de découvrir la suite.

  2. rédaction

    Cher Julien Merci pour cette critique cnstructive. Il est vrai que pour cette première version, j’ai pas mal réfléchi sur le son, et me suis battu une semaine pour savoir ce qu eje visais précisément au niveau sonore. Suite à cela, j’ai décidé de travailler un patche sonore (sous pure data) minimaliste. Le ton est celui que j’ai pratiquement toujours pris en lecture voix sèche, de mes assemblages objectivistes. Une certaine forme d’ironie masquée.
    Tout cela je vais le réfélchir au fur et à mesure de l’avancée de la création. Le second volet que je mettrai après le 15 juin, du fait de mon sur-booking actuel, sera aussi lié à une recherche sonore, mais là, comme tu le verras, il y a une certaine forme de nécessité dans ce que je ferai.
    Tout cea est un chantier de toute façon, et c’est par ce type de remarques, qu’il pourra avancer et se préciser. J’espère que tu vas bien.

  3. Y J

    « j’ai décidé de travailler un patche sonore (sous pure data)  »

    Peux-tu expliquer, Philippe ? C’est quoi pure data ?

  4. rédaction

    Hello

    pure data est un langage de programmation visuel, c’est l’open source free de Max/MSP/Jitter. Très puissant car ce sont des macros programmés en C. Ce qu enous faisons avec Hortense est toujours programmé en pure data.
    il permet de créer du so et de la video en génératif direc. C’est la base des recherches en synthèse aussi bien additive que granulaire etc….

  5. Y J

    J’ai rien compris. je vais aller m’acheter l’informatique pour les nuls.

  6. rédaction

    Je reprends : pure data est un langage de programmation. Et non pas un logiciel tout prêt, avec lequel tu fais des effets. Tu inventes ton logiciel en le programmant de A à Z. Ce langage est constitué d’un ensemble syntaxique qui est fondé sur le langage C. Tu peux même faire intervenir des scripts en C dans pure data. Pure data est un open source. Il y a un lgiciel similaire qui est payant qui s’appelle Max/MSP lié en vidéo à jitter. Pour la vidéo pure data est lié à GEM.
    Il permet de faire des créations reposant sur le temps réel, sur le génératif, contrairement à la vidéo classique qui est une bande ad vitam aeternam toujours similaire. cf. mon site pour plus d’exploration x-tr-m-art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *