[Livre] Raymond Federman, À la queue leu leu / The line

[Livre] Raymond Federman, À la queue leu leu / The line

mai 27, 2008
in Category: Livres reçus, UNE
0 1796 1

  Raymond Federman, À la queue leu leu / The line, adapté et traduit par Stéphane Rouzé, éditions Cadex, 2008, 18 € ISBN : 978-2-913388-66-6. Voir le site de l’éditeur : http://www.cadex-editions.net

Quatrième de couverture : long récit pas très large / a tall skinny tall

Avec sa verve habituelle, Raymond Federman déroule une file d’attente baroque, burlesque, longue comme les mille et une nuits. Elle paraîtra même infinie tant, du rire aux larmes, c’est toute la condition humaine qu’on explore ici, joyeusement.

Note de lecture : un curieux OLP (Objet Littéraire Pluridimensionnel)

Avec ce bel objet littéraire qui ressortit à la poésie visuelle, Raymond Federman – quatre-vingts ans, une quarantaine de livres publiés – se situe en droite ligne des avant-gardes françaises et américaines. Plus précisément, il s’agit d’un objet bilingue et multipistes : au fil des pages, d’abord en français puis en anglais, les mots défilent à la queue leu leu sur deux ou trois colonnes constituant d’étroites bandes qui se détachent sur un fond textuel en petits caractères – qui informent des blocs en anglais puis en français, eux-mêmes découpés et façonnés par diverses formes graphiques, de sorte que s’offre à nous un long calligramme plastique, fait de tours et détours, de points d’interrogation et d’exclamation, de flèches et éclairs, de formes géométriques et labyrinthiques variées.

Et, bien entendu, ce curieux objet s’avère polytonal et polysémique : saynètes, évocations, histoires drôles, et même discours avec "tête et queue" d’un "gars bien fêlé", poète de son état, élaborent peu à peu un vaste kaléidoscope qui combine les dimensions poétique, sociopolitique, sexuelle et métaphysique. Le tout est une alléchante invitation à se perdre/retrouver dans le chaos artistique, le désordre du langage… à la queue leu leu !

On saluera, pour terminer, le travail de ce passeur passionné qu’est Stéphane Rouzé, dont le site consacre une rubrique à l’écrivain désormais reconnu : http://lelem.20six.fr

, , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *