[News] Des voies, les poèmes (Appel)

[News] Des voies, les poèmes (Appel)

avril 27, 2018
in Category: News, UNE
0 1109 8
[News] Des voies, les poèmes (Appel)

Jeudi 10 mai, date on ne peut plus symbolique, RV au théâtre La Commune à  Aubervilliers de 14H30 à 17H30 pour une offensive poétique…

Nous construisons un groupe de poètes qui replonge dans l’événement 68. Travail qui se donne un temps long, à rebours des éclairs commémoratifs (spectaculaires, éphémères). Premier moment de ce temps long : l’après-midi du jeudi 10 mai au théâtre La Commune d’Aubervilliers, pendant la semaine Hétérophonies / 68.

 

Nous invitons tout praticien, s’il se sent concerné par nos questions, à rejoindre notre groupe dès aujourd’hui afin d’y faire entendre ses poèmes et son intellectualité.

 

De quelles questions parlons-nous ? Nous affirmons que 68 a ouvert une série de problèmes à la poésie, et qu’ils sont encore ouverts 50 ans plus tard. Afin de ne pas rester dans l’abstrait, donnons ici un échantillon des questions portées par nos membres :

     L’effervescence des paroles et des formes en 68, l’injonction à écrire n’a-t-elle pas poussé certains poètes, que le souci de l’égalité animait, vers une pratique  du poème qui s’appuie sur une geste de retrait : retrait du monde contemporain, retrait de la ville et de son bruissement ? 

     Comment la poésie peut-elle donner forme au souci d’égalité ? Comment un travail sur la langue peut-il formaliser l’égalité ou faire poésie du souci de l’égalité ?

     La poésie française de ce temps n’a-t-elle pas été essentiellement sourde aux affirmations qui y naissaient, se focalisant plutôt sur sa seule puissance négatrice ? Comment la poésie peut-elle aujourd’hui se rapporter aux possibles égalitaires ouverts en 68, et que les années rouges ont ensuite tenté de réaliser ?

     68 a-t-il coïncidé avec une fin de l’autonomie de la voix poétique, avec une délégitimation de cette voix ? Comment faire pour que la voix du poème ne soit pas immédiatement ramenée à la voix d’un seul, au relativisme de son auteur ? Comment parvenir à reprendre la fiction d’une voix poétique qui forme un collectif mais qui n’unifie pas le tous dont elle parle ?

Nous ne nous unifions pas forcément sur l’importance relative de chacune de ces questions, et sur la manière d’y répondre, mais nous partageons le désir de clarifier nos divergences comme nos convergences. Nous invitons quiconque partage ce désir à nous contacter au plus vite à l’adresse suivante : heterophonies-68@sok.eu.org.

,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *