[News] News du dimanche

[News] News du dimanche

octobre 26, 2008
in Category: News, UNE
2 1532 3

 

Cette semaine, suite aux questions que l’on nous pose encore, Libr-critique fait le point sur son fonctionnement ; on trouvera ensuite notre rubrique  » VUE SUR BLOGS « , le recensement des livres reçus et un aperçu de notre programme pour cette fin d’année 2008.

LC MODE D’EMPLOI :
* Libr-critique est, en France, le seul site qui combine créations multimédias, textes théoriques et critiques, chroniques et actualités littéraires, entretiens filmés ou écrits et publications de colloques universitaires. Ses membres (co)organisent – ou, du moins collaborent à – divers festivals et manifestations.
* Les libr-visiteurs (12 à 15000 différents / mois) sont écrivains, universitaires, étudiants, amateurs passionnés ou appartiennent aux sphères de l’édition et de la culture (au sens large).
* Tous renseignements utiles se trouvent dans la seconde colonne à droite de la UNE : derniers livres recensés dans  » Place des libraires  » ou publiés par les rédacteurs,  » Présentation de Libr-critique « ,  » Service de presse « …
* Tout aussi important : tout en haut, au-dessus du logo de LC, les différentes rubriques (posez votre souris, sélectionnez et reparcourez nos centaines d’entrées !) ; dans la première colonne à droite de la UNE, le moteur de recherche général, les commentaires, le FORUM (les divers posts viennent compléter les entrées de la UNE)…
* Chaque entrée en UNE, postée par la rédaction pour toute information ou collaboration extérieure et par un membre précis de LC pour toute contribution personnelle, comporte un titre (voire un auteur, lorsqu’il ne s’agit pas d’un des membres de LC), suivi d’un bandeau, d’une présentation et d’une invitation à lire la suite.
* La modération, qui vise à prémunir le site contre tout propos hors sujet ou toute vaine polémique, est sous la responsabilité des deux rédacteurs, Philippe BOISNARD et Fabrice THUMEREL.
* Vous êtes invités à participer aux débats par le biais du FORUM et des commentaires ; par ailleurs, vos suggestions et contributions sont les bien venues…

VUE SUR BLOGS :
* Bibliobs : la réponse de Toni Morrison à l’Académie de Stockholm,  » Philippe Roth aurait dû recevoir le Nobel depuis longtemps  » ; une enquête sur WIKIPÉDIA, 5e site mondial ; une présentation du Jourde & Naulleau [http://bibliobs.nouvelobs.com].

* CHRONIC’ART :  » Les néo-blogueurs vont-ils pourrir internet ? « 
Les blogs sont surtout la cible des médias concurrents (presse écrite, TV, radio), qui, plus ou moins implicitement, associent la  » blogosphère  » à l’anarchie, l’immoralité, la médiocrité, etc. Le dernier numéro (# 49) de Chronic’art n’échappe pas à la règle, le site de la revue étant secondaire. Son dossier se résume ainsi : les netocrates ayant eu la naïveté de croire que la  » blogosphère  » allait échapper à la dérive de tout média de masse, ils n’avaient pas prévu l’actuelle débauche exhibitionniste et expressionniste (effet-défouloir) ; le paradoxe est qu’en effet la masse veuille par ce moyen des blogs massivement sortir de l’anonymat pour se distinguer… Un  » florilège des carnettistes d’influence  » et un  » Top worst  » des pires adresses accompagnent cette tapageuse dénonciation d’une nouvelle pratique démocratique. Cela dit, le phénomène n’est pas récent : depuis la naissance de la littérature industrielle en pleine Restauration, on enregistre de virulentes réactions élitistes contre la démultiplication des publications et l’  » art-pour-tous « …

LIVRES REÇUS :

* Giorgio AGAMBEN, Le Règne et la Gloire. Homo sacer II, 2, Seuil, 2008, 448 pages, 26 €, ISBN : 978-2-02-096193-6
Dans la lignée de Foucault et à la suite des deux premiers volumes publiés en 1997 et 2003, le philosophe poursuit son examen généalogique du pouvoir : la domination symbolique est liée, non seulement à la collusion entre paradigme économique et Providence, mais encore à de nouvelles formes de liturgies.

* David ANTIN, Ce qu’être d’avant-garde veut dire, Les Presses du réel, 2008, 272 pages, 15 €, ISBN : 978-2-84066-234-1.
Voici la première traduction de l’essai qu’a publié en 1993 aux USA l’auteur-improvisateur de talk poems, qui se situent entre narratif et discursif, Stein et Wittgenstein.

* Jacques JOUET, MRM, P.O.L, 2008, 96 pages, 12 €, ISBN : 978-284682-280-0. Présentation de l’éditeur :

 » Jacques Jouet dit avoir été toujours surpris que, dans les traditions poétiques, le portrait ne soit pas un genre dominant, comme en peinture ou en photographie, par exemple. Il y a les tombeaux, les hommages, les odes, mais les portraits ?…

D’ailleurs, il a commencé par 107 âmes (Seghers, 1991), qui contient 107 poèmes biographiques. Il avait confectionné un questionnaire en dix points (neuf très administratifs, un plus personnel) que remplissaient des « sujets » choisis par des rabatteurs amis. Il ne connaissait donc ces sujets que par le biais de leur questionnaire rempli. Les 107 poèmes sont sur la même forme fixe de dix-huit vers, dite « berrychon », à cause du poète américain John Berryman. Il est vrai que ce sont là davantage des poèmes-vie que des portraits au sens strict.

Ensuite, toujours titillé par cette idée, il a consacré une série de poèmes du jour à des poèmes portraits véritables, les Poèmes portraits du jour (du 12 juin 1999 au 1er mars 2000). Cette fois, cela nécessitait une rencontre, un temps de pose, un temps de composition. Quand il n’avait personne sous la main, il faisait un autoportrait. Ces poèmes sont en vers libres. Comme pour 107 âmes, le sujet du poème est nommé dans le poème et se trouve être le premier lecteur, sachant que ce poème ne lui appartient pas exclusivement mais peut être publié dans un livre. Les nombreux poèmes portraits qui sont dans Cantates de proximité sont dans le droit-fil de cette activité.

Aussi bien les 107 âmes que les Poèmes portraits du jour ou ceux des Cantates sont des poèmes courts. Jacques Jouet a eu envie de faire, au moins une fois, de la même façon, un poème long.

MRM penche plus du côté poème biographique que du côté portrait, mais de l’un à l’autre, mais il s’agit sans doute plus d’une oscillation que d’une différence de fond. Lorsque Jacques Jouet a rencontré Marie-Renée Morin, il lui a proposé cette affaire. La proposition l’a surprise puis tentée. Deux ans de travail régulier, rencontres, questionnements, narrations ont abouti à MRM. Le poème est un poème de vie : famille rouennaise, guerre, école des Chartes, carrière de bibliothécaire et de chercheuse, notamment sur Lamartine, voyages, vie privée (discrètement), la Bibliothèque nationale… Le poème est en suite de tercets de vers de quatorze syllabes. La forme fait une synthèse entre la terza rima de Dante et un système où la rime est remplacée par la répétition des mots terminaux de vers selon la formule : aba bcb cdc…

* Minotaure, Les Presses du réel / Cabinet des estampes (Genève), 2008, 178 pages, 38 €, ISBN : 978-3-905829-94-5.
Véronique Yersin nous offre une extraordinaire réédition de la revue surréaliste publiée par Albert Skira de 1933 à 1939, avec la reproduction d’une trentaine de doubles pages et une riche iconographie.

* Jacques RANCIÈRE, Le Spectateur émancipé, éditions La Fabrique, 150 pages, 13 €, ISBN : 978-2-91-337280-1. Quatrième de couverture :
 » L’émancipation du spectateur, c’est alors l’affirmation de sa capacité de voir ce qu’il voit et de savoir quoi en penser et quoi en faire. Les interventions réunies dans ce recueil examinent, à la lumière de cette hypothèse, quelques formes et problématiques significatives de l’art contemporain et s’efforcent de répondre à quelques questions : qu’entendre exactement par art politique ou politique de l’art ?
Où en sommes-nous avec la tradition de l’art critique ou avec le désir de mettre l’art dans la vie ? Comment la critique militante de la consommation des marchandises et des images est-elle devenue l’affirmation mélancolique de leur toute-puissance ou la dénonciation réactionnaire de l’ « homme démocratique » ? « 

APERÇU DE CE QUI VOUS ATTEND EN CETTE FIN D’ANNÉE 2008 :
* DOSSIER  » Autour de 68  » : Écrire Mai 68 (collectif), Argol, 2008, 300 p., 19 € ; Fabien DANESI, Le Mythe brisé de l’Internationale situationniste. L’Aventure d’une avant-garde au coeur de la culture de masse (1945-2008), Les Presses du réel, 2008, 333 p., 22 €.

* REVUES : Fusées, n° 14, octobre 2008, 144 p., 15 € ; Lgo / Le Grand Os, n° 2, 2008, livre de 88 pages + cd, 15 € ; L’Europe des revues (1880-1920), volume sous la direction de Évanghélia Stead et Hélène Védrine, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2008, 608 pages, 32 €…

* ROMAN : Emmanuel Adely, Genèse / Plateaux, Seuil, 2008, 2 x 160 pages, 20 € ; Sylvain COURTOUX, nihil, inc., Al dante, 2008, 128 pages, 15 € ; Gauthier Hérol, Soirées, éditions Chalut-Mots, 2008, 342 pages, 22 €…

* CRITIQUE et ESSAI : Christophe FIAT, Stephen King forever, Seuil, octobre 2008, 176 pages, 16 € ; Pierre JOURDE, Littérature monstre. Essai sur la littérature moderne, L’Esprit des Péninsules, sortie prévue en librairie le 21 novembre 2008, 500 pages, 18,90 €…

* DIVERS :  » Redécouvrir Prévert « ,  » Heureux qui comme Ulysse, par les Fous à Réaction  » (théâtre)…

, , , , , , , , ,
rédaction

View my other posts

2 comments

  1. Marie Delvigne

    J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon dernier ouvrage consacré à Raymond Federman : « Federman hors limites » publié chez Argol éditions dans la collection Les Singuliers.
    Il s’agit d’une rencontre littéraire avec un écrivain franco-américain né en 1928 à Paris qui a émigré aux Etats-Unis en 1947, considéré comme l’un des écrivains majeurs de la seconde moitié du XX ème siècle, il est salué en France notamment par Pierre Le Pillouër, Christian Prigent, Alain Frontier et Nathalie Quintane.
    Auteur de récits, de poèmes, de pièces de théâtre, acteur de performances poétiques, critique, ami et spécialiste de Beckett, traducteur et universitaire, il évoque ici ses pratiques d’écrivain, de ses langues et raconte le « roman » de sa vie.
    Cet entretien est enrichi de morceaux choisis de ses textes, de nombreux inédits et d’une multitude de photographies.

  2. Fabrice Thumerel

    Grand merci, Marie, pour cette nouvelle !
    Dans l’attente du plaisir de vous lire (cf. rubrique « Service de presse »)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *