[News] Soutien à <em>Mediapart</em>

[News] Soutien à Mediapart

mai 6, 2009
in Category: News, UNE
0 1257 0

Dans une France où se multiplient les dérives antidémocratiques, Libr-critique ne peut qu’appeler à soutenir ce média autonome qui fait honneur à la profession : Mediapart. On trouvera ci-dessous le texte de l’Appel ainsi que le lien que nous vous demandons de suivre, car il est temps de passer à l’action, il est grand temps de résister…

Nicolas Sarkozy a promu l’un de ses plus proches collaborateurs, François Pérol, à la présidence des Caisses d’épargne et des Banques populaires. Pour avoir révélé cette information, le 21 février, et s’être interrogé sur le sens de cette promotion, Mediapart fait aujourd’hui l’objet d’une citation directe à comparaître devant le Tribunal correctionnel de Paris du chef de diffamation de la part de François Pérol.

L’ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée poursuit le journal en ligne pour avoir affirmé coup sur coup les jours suivants :

– que cette nomination était entachée d’illégalité ;


– que François Pérol avait déjà par le passé méconnu un avis de la Commission de déontologie, en date du 22 décembre 2004, lui interdisant de participer à la création de la banque Natixis ;

– que la banque Rothschild lui avait versé un bonus fin 2006 du fait notamment de cette opération Natixis.
Cette action fait suite à dix autres, déposées par l’ancienne direction des Caisses d’épargne et par la personne morale, et maintenues jusqu’à ce jour par François Pérol. Pour avoir donné l’alerte sur la crise de la banque mutualiste, bien avant que la crise financière ne s’accélère, dans le cadre d’une longue enquête mise en ligne au début de 2008, les journalistes Edwy Plenel et Laurent Mauduit ont tous deux été mis en examen à dix reprises et renvoyés devant le Tribunal correctionnel, le premier en qualité de directeur de la publication de Mediapart et le second en qualité d’auteur des articles.

Les soussignés :


– estiment que dans les deux cas, celui de l’affaire des Caisses d’épargne, comme celui de l’affaire Pérol, Mediapart a rempli sa mission, celle d’une information libre et honnête à propos d’un sujet relevant de l’intérêt général ;

– s’indignent que François Pérol, au travers de ces onze plaintes, cherche à intimider ou à faire taire le journal dont la mission d’information est de rechercher s’il a été fait fi d’obligations légales lors de sa nomination ;

– s’inquiètent de l’acharnement des dirigeants de la Caisse d’Epargne et d’elle-même à utiliser la justice contre un média indépendant, tandis que dans le même temps l’Elysée faisait peser de lourdes menaces sur le pluralisme de la presse ou l’indépendance de la radio et de la télévision publiques ;

– rappellent avec force que la liberté de la presse est une liberté fondamentale dans une démocratie, comme l’énonce régulièrement la Cour européenne des droits de l’homme ;

– assurent les deux journalistes visés par ces actions judicaires de leur plein soutien et de leur solidarité ;


– invitent, enfin, tous les citoyens attachés au pluralisme et à la liberté de la presse à soutenir financièrement Mediapart pour que le journal, encore jeune et donc fragile, puisse faire face à ces procès qui l’opposent à un géant financier.

Maintenant que vous avez lu, n’hésitez plus : soutenez Mediapart !

, , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *