[Texte] Emmanuèle Jawad, En vigilance extérieure

[Texte] Emmanuèle Jawad, En vigilance extérieure

juillet 26, 2015
in Category: créations, UNE
1 2431 22
[Texte] Emmanuèle Jawad, En vigilance extérieure

En contrepoint à une actualité estivale dramatique, Emmanuèle Jawad nous offre cet extrait d’un travail en cours qui se révèle poétiquement/politiquement critique (comment la langue abstraite de la domination pourrait-elle demeurer indemne ?).

 

Orifice résiduel de l’obturation creux évanescent en plein

peu de porte au mur l’encoche battante migrants étirés du long

rasent rassemblés long dans la clôture où chutes on s’emmure

de six mètres plomb de ciel d’envergure l’effort plombé ciel

 

d’y mener embarcations légères à flottaison mal inondent

trempent côtes bleu d’oraison ciel à l’encombre

longuement tenu sombre étire les barques disloque

 

 

ligne de démarque versant double sens extérieur intérieur l’entre

frontière des lignes de front longe rallonge l’édifice mural porteur

des 37 caméras capteurs senseurs ultrasensibles thermiques

La Valla des Cebtis s’irise en fond l’hydre mural enfreint

 

des lignes de passage dans la repousse ouvre un mur d’équerre

plat d’angle où Ceuta soustrait Sebta l’aligne de fuite en champ

non libre réduit des espaces

 

 

frontaliers répare rares strates où derma mural désquamé

par endroits route à double clôtures de guet l’enceinte

à cette distance plan d’angle droit une fuite de points

verticale dresse en long tresse fils grilles l’entrelace

 

rouille au point d’absorption des nœuds hisse d’équerre

les angles chauds plus hauts vers l’appareil lacrymal vecteur

de gaz en fosses bas un revêtement retourne câblé

 

 

 

 

, , , , ,
rédaction

View my other posts

1 comment

  1. claude favre

    Merci à Emmanuèle Jawad pour sa vigilance, extrême.

    Beau texte parce qu’il dit fort (dérange – plus en faiblesse – les mêmes lignes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *