[Texte] Marc Perrin, Fragments Spinoza 5 & 6

[Texte] Marc Perrin, Fragments Spinoza 5 & 6

février 12, 2013
in Category: UNE
0 1700 1

Pour cette nouvelle série, on pourra lire la présentation du projet comme la précédente livraison.

[5]

1. De la réappropriation du cours des choses. 2. De la plus ou moins fine modification de ton point de vue et du passage d’une consigne du type ‘laisse-toi envahir mais sans rien craindre de l’invasion’ à une pichenette open mind welcome my sweet little thing mesurons toi et moi les dimensions de l’étendue. 3. De la réappropriation du cours des choses par l’action. 4. De l’agencement des actions et de leur interpénétration. 5. Du surgissement de l’inconnu. 6. De la surprise. 7 De la suspension de l’action première et de la reprise par une action nécessairement autre. 8. De la surprise considérée comme « tu avais une image en tête et un corps ou une pensée ou une action sans correspondance avec l’image en tête se tient soudain face à toi et tu dois vivre avec = pas tout seul dans ta tête. » 9. De la stupeur considérée comme « tu n’avais aucune image en tête tu étais là solo bien solo dans ta tête sans image et soudain c’est un corps qui se tient ou une phrase ou un geste qui se produit là face à toi et tu dois vivre avec = plus solo du tout dans ta petite tête. » 10. De vivre avec = pas solo tout seul dans ta toute petite tête.

 

[6]

[…] alors fourre son nez dans son cahier pour ne rien avoir à plonger de son regard entre les cuisses de cette femme croisant décroisant ses jambes nues cette femme assise en face de lui sur le strapontin juste en face de lui dans le métro quand elle décroise les jambes s’ouvre au regard de Baruch Spinoza le sexe la possibilité de voir le sexe et Spinoza Baruch de fourrer le nez dans son cahier pour ne rien plonger entre les cuisses de la femme pour ne rien avoir à voir ni à voir ni à faire avec la sensualité avec la sexualité avec l’excitation certaine en train de naître à la vue de cette peau à la vue de ces cuisses à la vue des cuisses de cette femme assise en face de lui sur le strapontin là matérialité de la peau de cette femme là matérialité sexuelle de cette peau à portée de la : matérialité sexuelle de ce Baruch Spinoza assis sur un strapontin le 1er novembre 2011 dans le métro parisien avant changement Les Halles direction Charles De Gaulle Airport […]

 

 

 

 

 

 

 

, , , , ,
rédaction

View my other posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *